A propos de l’attention

28 - Août - 2018

L'attention est plus précieuse qu'on ne le pense. Le manque d’attention est, aujourd’hui un véritable problème de société, notamment au sein de l’éducation de nos enfants à l’école et à la maison. Il affecte également les adultes dans leurs lieux de travail, leurs vies de couple, leurs relations avec les autres... Il rend « l’Homme » asocial.
Comme les stupéfiants (cigarette, alcool, drogue…) notre attention est dépendante, par exemple de Facebook, de Walschap, d’internet…Les entreprises qui fabriquent ces applications ont un seul objectif : accrocher leurs proies aux applications le plus longtemps possible.
Notre attention est de plus en plus utilisée comme une marchandise à but lucratif par les professionnels de ces outils modernes de la communication. Elle est devenue l'une des marchandises les plus en vogue sur la planète. Elle est souvent captée par un simple écran, des heures, et exploitée commercialement voire politiquement.
En effet, ces nouvelles méthodes privent des milliards de personnes de pensée indépendante. Les groupes djihadistes savent bien utiliser tous ces moyens. Ils s’en servent pour créer une envie de guerre, leur poésie, leurs vidéos et leur musique, fournissant une culture attrayante à part entière pour que les jeunes délaissés des milieux défavorisés s'y plongent et s'y perdent.
Mais que faisons-nous pour stopper ce phénomène ? Rien. En tous les cas pas grand-chose. En effet, au lieu de combattre ce nouveau type d’esclavage, nous nous contentons de subir voire même de contribuer à sa prolifération.
En termes de recommandations, nous pensons qu’une “déconnexion périodique” est nécessaire. Essayons de nous l’appliquer nous-mêmes. C’est le seul moyen d’alléger notre dépendance et surtout d’éviter que nos enfants et nos proches sombrent dans l’addiction.
Sur le plan collectif, pourquoi ne pas porter plainte contre les responsables de ce fléau et de leur exiger de supporter les coûts que cela entraine notamment sur le plan sanitaire (maladies liées aux troubles du sommeil, à l’isolement, etc.). N’est-il pas également nécessaire d’interdire l’usage de tous ces appareils dans les lieux publics (école, administrations…). Ceci dit, n’oublions quand même pas les quelques bons côtés de certains de ces outils. A nous de les repérer et de les utiliser de manière efficiente et utile.

Momar-Sokhna DIOP : Professeur d’économie gestion/Ecrivain
Bibliographie : Yuval Harari : Homo Deus « Une brève histoire de l'avenir » éditions Albin Michel (septembre 2017). John Bell, John Zada in : https://lareviewofbooks.org

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

09 - Novembre - 2019

Lyon: Un étudiant entre la vie et la mort après s'être immolé par le feu

C'est une nouvelle bouleversante! Un étudiant de l'Université de Lyon 2, âgé de 22 ans, s'est immolé en pleine rue vendredi 8 novembre dans l'après-midi...

08 - Novembre - 2019

LES ECOLES D'ESCLAVES: LUTTER CONTRE LA MENDICITE FORCEE AU SENEGAL (CNN)

Cet article de CNN ne devrait  pas plaire aux tenants du pouvoir. Après la BBC, sur le scandale présumé de Petro-Tim, c’est un autre média international,...

07 - Novembre - 2019

Bac-2020 : Plus de 10 000 candidats déjà exclus

Le Baccalauréat 2020 n'a pas encore débuté mais déjà 10 449 candidats ne prendront pas part aux épreuves. Selon Sud Quotidien, qui reprend les propos du...

07 - Novembre - 2019

CHRONIQUE EDUCATION ET FORMATION: ATTENTION ET REUSSITE SCOLAIRE (PAR CHEIKH SIDOU SYLLA)

Dans sa chronique de cette semaine, Cheikh Sidou SYLLA revient sur l’importance de « l’attention », un des quatre piliers essentiels à la réussite d’un...

01 - Novembre - 2019

LE PRÉSIDENT ABDOU DIOUF, PARRAIN DE LA PROMOTION 2019/2020 DES DOCTEURS DE L’UNIVERSITÉ DE LIMOGES

Le Président Abdou DIOUF a donné son accord pour être le parrain de la promotion 2019/2020 des docteurs de l’université de Limoges suite à la demande de la...