AFFAIRE MADICKÉ – LE PDS ÉCRIT À NIASSE

13 - Mars - 2019

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) souhaite en finir définitivement avec Me Madické Niang. Dans une lettre adressée à Moustapha Niasse, le groupe parlementaire du parti de Wade exige que le ci-devant candidat à la présidentielle soit déchu et remplacé.

La lettre est signée par Serigne Cheikh Bara Dolly Mbacké, président du groupe parlementaire “Liberté et démocratie”. Mais elle porte sans aucun doute l’empreinte de Me Abdoulaye Wade, secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds). Une lettre adressée à Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale et qui traduit la ferme volonté d’en finir avec le désormais ex homme de confiance des Wade.

” Suite aux déclarations de ce samedi 9 mars de Me Madické Niang, rendant publique sa démission du Pds, déclarations relayées ce lundi 11 mars par la presse écrite et la presse en ligne, nous demandons, conformément à l’article 60 de la Constitution et l’article 7 de la loi portant règlement intérieur de l’Assemblée nationale, qu’il soit automatiquement déchu de son mandat de député et remplacé”, peut-on lire dans la lettre adressée au président du Parlement.

Les deux articles en question stipulent que tout député qui démissionne de son parti est automatiquement déchu de son mandat. Or, Me Madické Niang a déclaré au cours d’une rencontre avec ses militants, ce week-end, avoir démissionné de la formation libérale. “Je quitte définitivement le Pds”, a-t-il dit tout en se gardant d’indiquer s’il allait démissionner de son poste de député ou non.

Jadis homme de confiance de Wade depuis la période des vaches maigres, Me Madické Niang s’attire les foudres du pape du sopi qu’il a toujours défendu. C’était le cas dans l’affaire Me Seye. Après l’opposition, il est resté aux côtés de Wade pendant ses 12 ans de règne. C’est également chez lui que Wade a posé ses valises après la chute de son régime en 2012. Son péché : avoir présenté sa candidature à la présidentielle du 24 février sans l’aval de Wade qui a défendu jusqu’à la fin la thèse ” Karim ou rien”.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

24 - Mai - 2019

DIALOGUE NATIONAL : MACKY SALL SOUHAITE LE CHOIX D’UNE "PERSONNALITÉ INDÉPENDANTE ET CONSENSUELLE"

Le chef de l’Etat souhaite le choix d’une personnalité indépendante et consensuelle pour diriger le processus du dialogue national dont le lancement est prévu,...

24 - Mai - 2019

FRANCE: UN RESPONSABLE SOCIALISTE TIRE À BOULETS ROUGES SUR LA DSE

Dans un post récent , j'avais étalé mon indignation suite au honteux spectacle que certains militants aperistes avaient produit à un jet de pierre de la tour Eiffel...

24 - Mai - 2019

INSÉCURITÉ : LE SÉNÉGAL DE L’APR APELLE A LA MOBILISATION ET À LA VIGILANCE

Le Secrétariat exécutif national (SEN) de l’Alliance pour la République s’incline pieusement devant la mémoire de Bineta Camara et Coumba Yade...

24 - Mai - 2019

Royaume-Uni : la Première ministre Theresa May annonce sa démission

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé vendredi sa démission, suite à son échec à faire adopter son plan de retrait de l'Union...

24 - Mai - 2019

La cour suprême "enterre" l’arrêté Ousmane Ngom

L'affaire va sans doute faire jurisprudence. Bref, le fameux arrêté Ousmane Ngom, brandi systématiquement pour interdire les marches ou sit-in en centre-ville, vient de subir...