Annulation de sa revocation : La Cour suprême déboute Khalifa Sall

11 - Juillet - 2019

Khalifa Abacar Sall, qui réclamait l'annulation du décret présidentiel le révoquant de son poste de maire de Dakar, a été débouté par le juge suprême, Abdoulaye Ndiaye. L'affaire est vidée en audience ouverte ce jeudi à la Cour suprême.

Le recours introduit par les avocats de Khalifa Sall visait l'annulation de ce décret pour "violation de l'article 135 du code des collectivités territoriales, manque de motivation et absence d'audition préalable de Khalifa Sall avant son révocation".

Donnant son verdict, ce jeudi, le juge estime que toutes ces questions relevées ont été respectées. Mieux, justifie le juge suprême, " juste après la publication du rapport de l'IGE, le président avait la possibilité de le révoquer. Parce que c'est différent de la procédure judiciaire", a-t-il dit.

seneweb

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

21 - Octobre - 2019

Alpha Condé : "Je dirigerais la Guinée jusqu'au jour où Dieu…"

BOFFA - Jusqu'à quand Alpha Condé va-t-il diriger la Guinée ? Le Chef de l'État lui-même ne le sait pas. Il reste fataliste sur son avenir à la tête...

21 - Octobre - 2019

Macky Sall reprend les airs

Le chef de l’Etat sera absent du territoire à partir d’aujourd’hui. Le président Macky Sall va prendre part, à la Conférence d’Oslo sur la...

21 - Octobre - 2019

OUTRÉ , MACKY SALL VA FAIRE TOMBER DES TÊTES DANS LES JOURS À VENIR

Le Président de la République pourrait couper des têtes dans les jours à venir, après les dérapages relevés ces derniers jours. Des écarts...

21 - Octobre - 2019

REVUE DE PRESSE : LA POLITIQUE, SUJET DOMINANT DE L’ACTUALITÉ

Les sujets politiques sont les plus en vue dans la livraison de lundi de la presse quotidienne, avec notamment les réactions à la sortie du directeur général à...

21 - Octobre - 2019

A quand une (op)position commune ?(Par Amadou Tidiane WONE)

Une des marques de fabrique de l’opposition politique sénégalaise, c’est sa division pour ne pas dire son morcellement. Prompte à bâtir des coalitions...