DOCTEUR AHMED APAKÉNA DIÉMÉ: ''L’ASSASSINAT DE ABDOU ELINKINE DIATTA NE SERA D’AUCUNE UTILITÉ DANS LA LUTTE QUE MÈNE LE MFDC''

07 - Novembre - 2019

L’assassinat de Abdou Elenkine Diatta ne sera d’aucune utilité politique dans la cause que défend le Mouvement des forces démocratiques (Mfdc). C'est du moins l'avis de Ahmed Apakéna Diémé, le responsable du Cercle des intellectuels et universitaires (CIU) du Mfdc, à travers un communiqué de presse qui nous est parvenu.
‘’Nous avons appris dans la consternation l´assassinat lâche et stupide de Monsieur Abdou Elinkine Diatta dans son village, Mlomp, ce dimanche 27 octobre 2019. Nous exprimons notre profonde tristesse et notre émoi face à cet acte odieux. Nous présentons à sa famille et au siège du MFDC á Mangokouro, aux cellules et sections rurales comme urbaines de notre mouvement qu´il a ressuscitées, nos sincères condoléances. L´assassinat des nôtres ne peut avoir aucune utilité politique dans la cause que nous défendons. Il existe, bon sang, d’autres procédés plus intelligents, plus utiles pour manifester un grief que l´on peut avoir vis-à-vis d´un frère ! De quelque bord qu’il vienne, l’acte criminel et odieux ayant mis fin á ses jours nous indigne profondément. Qu´a ton fait au Bon Dieu pour que des gens chient sur nos perles rares’’, mentionne t-il dans le communiqué avant de louer les qualités de son défunt frère.
‘’Nous retiendrons de Abdou Elinkin un précoce combattant pour l’indépendance de la Casamance. L´homme avait la Casamance dans ses tripes. Son rôle dans le rassemblement et la massification politique du Mfdc a marqué l’histoire de notre lutte pendant plus d’une décennie. Avec d’autres frères de lutte, il a été, avec les moyens du bord, l’un des principaux artisans de la construction du siège civil et politique du MFDC, á Mangokouro, á Ziguinchor.
On retiendra aussi de lui une grande capacité d´animation et de vivification du mouvement, une vulgarisation hors pair de l´idée d’indépendance. Il a essayé, à sa manière, tant bien que mal, de nourrir la mémoire de l’Abbé Augustin Diamacoun, ainsi que celle des ancêtres des 19e et 20e siècles derniers ayant fait figure de résistance á la domination coloniale et endo coloniale’’, indique t-il avant de soutenir que les sacrifices qu’il a consentis pour la Casamance nationaliste sont inestimables et ne resteront pas vains.
Il estime que la mort de Abdou Elenkine est une grosse perte pour leur lutte avant de condamner son assassinat, soulignant qu’en dépit des divergences au sein de leur mouvement, il n’y a aucune raison de s’entretuer car cela conforterait l’Etat du Sénégal.
‘’Notre mouvement, notre peuple lui seront á jamais redevables. Ensemble, condamnons l’assassinat qui cause une grosse perte á la Casamance en lutte. En dépit de nos divergences dans la conduite de la lutte pour l´indépendance, nous ne devons faucher aucune vie casamançaise. Car la Casamance a besoin de tous ses fils et filles, aujourd’hui comme demain. Nous entredéchirer si honteusement, conforte le Sénégal. Nous retrouver autour de la politisation de la question de la question de la Casamance est notre seul salut. Le droit à l’indépendance, la posture politique de lutte pour l’indépendance, voire l’anti indépendantisme de certains de nos frères, doivent être intégrés dans une dynamique collective et transversale pour que toutes les composantes de notre peuple arrachent un accord de paix. Qui soit digne de plusieurs décennies de lutte ; qui dessine les nouvelles perspectives politiques pour la Casamance, dans la paix juste et fondée sur la vérité’’, affirme t-il.
Il invite ses frères à méditer pour trouver la bonne stratégie pour une résolution pacifique du conflit armé qui ronge la Casamance.
‘’Inclinons-nous devant la mémoire de notre frère, et méditons sur quelle intelligence politique promouvoir afin que la Casamance entre enfin dans un vrai processus de résolution pacifique et politique du conflit qui l´oppose á l´Etat du Sénégal. Ce qui lui aurait, au demeurant, procuré la plus grande joie nietzschéenne, car il aurait conquis quelque chose : la liberté de son peuple, dans la paix et dans la justice’’, conclut-il.

Mamadou Alpha Diallo (infos15.com)

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

28 - Février - 2020

Accident sur les Allées du centenaire : La Gendarmerie apporte des éclairages et annonce l’ouverture d’une enquête

Un camion du Groupement d’intervention de la Gendarmerie nationale (Gign) s’est renversé hier, sur les allées du Centenaire. La gendarmerie nationale, suite à cet...

28 - Février - 2020

Poursuivi pour offre et cession de drogue: Le frère de Modou Lo purement et simplement relaxé

Si le juge du tribunal correctionnel de Dakar avait suivi le Procureur dans ses réquisitions, le frère du lutteur Modou allait passer 3 ans derrière les barreaux, pour...

28 - Février - 2020

Faux contrôleur économique: Diallo tombe à Yeumbeul et échappe de peu au lynchage

Il écumait les boutiques de la banlieue, se faisant passer pour un contrôleur économique. Le nommé Diallo, puisque que c’est de lui qu’il s’agit, a...

28 - Février - 2020

Coronavirus : les foyers se multiplient partout dans le monde

Alors que la propagation du nouveau coronavirus ralentit en Chine, le nombre de foyers se multiplie partout dans le monde. Chaque jour est rythmé par les annonces de premier cas et plus...

28 - Février - 2020

En image ÑOO LANK mobilise une foule déterminée à libérer Guy Marius Sagna

Les Sénégalais ont rejoint en masse le Collectif Ñoo Lank pour exiger la libération de Guy Marius Sagna dans une marche qui est partie de la Foire et qui prendra fin...