Formation du gouvernement : LD debout recadre Macky Sall

13 - Septembre - 2017

Le mercredi 06 septembre 2017, le camarade Nicolas Ndiaye, Secrétaire général (par intérim) a réuni le Secrétariat Permanent, instance de direction de la Ligue Démocratique, de 09 heures à 14 heures, à la permanence nationale du parti, autour de la représentation de la LD au gouvernement.
Avec 14 présents sur 19 et deux camarades excusés, présentement en pèlerinage à la Mecque, le quorum était largement atteint pour délibérer valablement. Madame Khoudia Mbaye n’a pas jugé nécessaire d’assister à cette réunion. Elle avait déjà déclaré « qu’elle s’en remettait à la volonté du Président Macky Sall ».
Introduisant la question, le camarade Nicolas Ndiaye a informé le Secrétariat permanent qu’au titre des consultations pour la formation du gouvernement, il a eu un entretien téléphonique avec le Président Macky Sall qui lui a indiqué que « la LD conserve son poste au même ministère, et qu’il préfère qu’il soit occupé par une femme ».
Au terme des débats, le Secrétariat permanent a retenu les conclusions suivantes :
-​les deux députés Nicolas Ndiaye et Khoudia Mbaye siègent à l’assemblée nationale compte tenu de l’importance de cette institution dans la vie la nation ;
-​il n’appartenait pas au Président Macky Sall de déterminer le sexe de la personne que la Ligue démocratique doit envoyer au gouvernement ; Monsieur le Président est allé trop loin dans son manque de respect à notre parti et à son Secrétaire général ;
-​néanmoins, en vue de parer à toute éventualité, les camarades Mamadou Fall, manager, spécialiste en marchés publics et Fatoumata Yaye Boye LY, professeur de lettres des lycées et collèges, titulaire d’une maitrise ont été démocratiquement élus au vote à bulletin secret pour, l’un ou l’autre, représenter la LD au gouvernement ;
-​et qu’en dehors de ces deux camarades, aucune autre personne n’a reçu un quelconque mandat du parti pour faire partie du gouvernement.
Sous ce rapport, en dehors des camarades Mamadou Fall et Fatoumata Yaye Boye Ly, aucune autre personne n’a reçu un quelconque mandat de la LD pour faire partie du gouvernement du Premier Ministre Boun Abdallah Dione II.
D’ailleurs, si le Secrétaire général (par intérim) était un homme juste et courageux, un homme à la bonne hauteur des responsabilités qui lui sont confiées, il aurait dû, de par lui-même, s’opposer, par tous les moyens, à une telle forfaiture orchestrée à dessein contre le parti. Et ce n’est pas la première fois que le Secrétaire (général par intérim) a manqué à ses obligations : on se rappelle qu’à l’occasion des investitures pour les élections législatives, les décisions d’une instance nationale d’investiture obtenues au vote à bulletin secret avaient violées pour faire figurer l’épouse de Yéro DE à la quarantième place de la liste nationale de Benno Bok Yakaar, en lieu et place de la camarade Sira Sow.
Au vu de ce qui précède, il apparait clairement que Khoudia Mbaye ne représente pas la Ligue Démocratique dans ce Gouvernement. Et toutes les conséquences seront tirées !
En fin, les faits sont têtus ! Une analyse fine de la structure de ce gouvernement donne : Apr 34 ministres, Ps 2, Afp 1, Pit 1, Khoudia Mbaye K3F (Khoudia Fula Fit Fayda) 1, Ligue Démocratique 00 ; total 39, que la Coalition Benno Bok Yakaar gagne ensemble, Macky Sall cède quelques fromages de compromission qui divisent et affaiblissent les alliés pendant qu’il gouverne seul avec son parti, sa famille et les inconditionnels de son épouse. Quel dommage !
Fait à Dakar, le 10 septembre 20117
LE COMITE DE PILOTAGE

Autres actualités

13 - Septembre - 2018

SENEGAL, UNE NOUVELLE PRATIQUE : CONDAMNER AVANT DE JUGER !

A peine annoncé, le livre du président Ousmane Sonko (SOLUTIONS) fait l’objet de critiques négatives de la part d’individus sortis du néant. Une telle...

13 - Septembre - 2018

Sénégal, une nouvelle pratique : condamner avant de juger ! (par Abdou Sané)

A peine annoncé, le livre du président Ousmane Sonko (SOLUTIONS) fait l’objet de critiques négatives de la part d’individus sortis du néant. Une telle...

12 - Septembre - 2018

PARRAINAGE : LE PDS LANCE SA CAMPAGNE

Malgré les obstacles judiciaires qui sèment le doute sur la candidature de Karim Wade à la présidentielle de 2019, le Parti démocratique sénégalais...

12 - Septembre - 2018

Succession de Khalifa Sall : l’Apr, le Ps et l’Afp se déchirent

Khalifa Sall révoqué par décret du président de la République, Macky Sall, sa succession est ouverte. Le préfet de Dakar va incessamment organiser un vote...

12 - Septembre - 2018

« IL FAUDRA, A L’AVENIR, INSTAURER UN CAUTIONNEMENT A LA CANDIDATURE, AVANT DE POUVOIR RÉCUPÉRER LA FICHE »

En plus des 52.000 signatures, soit 0,8 % des électeurs inscrits sur le fichier électoral, une caution de 30 millions de F CFA, le Garde Sceaux, ministre de la justice, souhaite que...