FRANCE : CARTON ROUGE A L’AMBASSADE DU SENEGAL !

22 - Octobre - 2017

Une preuve supplémentaire du manque de considération de Bassirou Sène, ambassadeur du Sénégal en France ; et de ses collaborateurs vis-à-vis de la presse sénégalaise établie à Paris. On se souvient encore que lors de la visite d'Etat du président Macky Sall, en décembre dernier, ils s’étaient illustrés par une insupportable discrimination à l'égard des journalistes sénégalais de France au point que ces derniers s'étaient vu obliger de se fendre d'une tribune pour dénoncer cet état de fait. Le différend fut résolu grâce à l’implication du journaliste Samba Mangane, du consulat du Sénégal à Lyon.
On alors pensait que Bassirou Sène et son équipe avaient pris conscience de leur bourde et qu’ils s’étaient amendés. Mais voilà, les faits semblent montrer qu’ils ont signé un long bail avec le dédain, la discrimination, l’ingratitude….
En effet, le 26 septembre dernier, ils avaient invité les journalistes (sénégalais et français) à l’ambassade du Sénégal, à Paris pour une conférence de presse sur les préparatifs de la 4ème édition du Forum Internationale sur la Paix et la Sécurité en Afrique, prévue les 13 et 14 novembre, au Centre international de conférence Abdou Diouf, à Diamniadio. Les journalistes sénégalais avaient naturellement et spontanément répondu à l'invitation. Inutile de vous dire aussi qu’ils avaient assuré le job après le face-à-face avec les organisateurs. Pourtant, ce sont d'autres journalistes, en tout cas pas ceux du Sénégal en France, qui auront eu droit aux remerciements de l'ambassade grâce à la magie du téléphone. Quelle ingratitude suis-je tenté de dire ! Certains lecteurs diront certainement que c’est parce qu'ils nourrissent encore un complexe d’infériorité vis-à-vis des journalistes du pays de l’ancien colonisateur.
Précisons que les journalistes sénégalais de France n’ont pas l’habitude d’être couverts de remerciements après la couverture d’un événement. Et cela n’avait jamais posé de problème. Ce qui est cependant révoltant, c’est manifester une considération obséquieuse pour les uns, du mépris pour les autres !
Cheikh Sidou SYLLA

 

Autres actualités

21 - Février - 2018

DES PROPOSITIONS CHOCS POUR RÉFORMER LE PARTI SOCIALISTE (PAR BIRAHIM CAMARA)

De l'union de la vitesse et de la précipitation, à coup sûr, naîtra  le regret. En toute circonstance . Certes le parti socialiste traverse des zones de...

21 - Février - 2018

ASILE ET IMMIGRATION : UN PROJET DE LOI QUI FAIT DES VAGUES

« Équilibré » pour Gérard Collomb, le texte est jugé trop répressif par les associations et « laxiste » par la droite et le Front...

20 - Février - 2018

APR/FRANCE : DE GRAVES INCIDENTS LORS DE LA RÉUNION DE LA COMMISSION DE MÉDIATION

Cheikh Agne et Badou Sow ont failli en venir aux mains, Adja Astou Fall et Ahmed Sarr  se sont donné en spectacle…Les incidents auraient pu virer au drame si le bon sens...

20 - Février - 2018

FRANCE : L’APR FACE A UNE OPPOSITION PEU AMBITIEUSE

L’opposition organise une marche, à Paris, samedi 24 février « pour le respect du processus électoral en France (et) pour protester contre la rétention des...

20 - Février - 2018

GUINEE CONAKRY : QUAND EST-CE QUE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE VA INTERVENIR POUR STOPPER LA BARBARIE CONTRE LES PEULS ?

La communauté internationale attend t-elle que le régime de Alpha Condé finisse d’exterminer la communauté peule de la Guinée pour réagir ? Cette...