FRANCE : CARTON ROUGE A L’AMBASSADE DU SENEGAL !

22 - Octobre - 2017

Une preuve supplémentaire du manque de considération de Bassirou Sène, ambassadeur du Sénégal en France ; et de ses collaborateurs vis-à-vis de la presse sénégalaise établie à Paris. On se souvient encore que lors de la visite d'Etat du président Macky Sall, en décembre dernier, ils s’étaient illustrés par une insupportable discrimination à l'égard des journalistes sénégalais de France au point que ces derniers s'étaient vu obliger de se fendre d'une tribune pour dénoncer cet état de fait. Le différend fut résolu grâce à l’implication du journaliste Samba Mangane, du consulat du Sénégal à Lyon.
On alors pensait que Bassirou Sène et son équipe avaient pris conscience de leur bourde et qu’ils s’étaient amendés. Mais voilà, les faits semblent montrer qu’ils ont signé un long bail avec le dédain, la discrimination, l’ingratitude….
En effet, le 26 septembre dernier, ils avaient invité les journalistes (sénégalais et français) à l’ambassade du Sénégal, à Paris pour une conférence de presse sur les préparatifs de la 4ème édition du Forum Internationale sur la Paix et la Sécurité en Afrique, prévue les 13 et 14 novembre, au Centre international de conférence Abdou Diouf, à Diamniadio. Les journalistes sénégalais avaient naturellement et spontanément répondu à l'invitation. Inutile de vous dire aussi qu’ils avaient assuré le job après le face-à-face avec les organisateurs. Pourtant, ce sont d'autres journalistes, en tout cas pas ceux du Sénégal en France, qui auront eu droit aux remerciements de l'ambassade grâce à la magie du téléphone. Quelle ingratitude suis-je tenté de dire ! Certains lecteurs diront certainement que c’est parce qu'ils nourrissent encore un complexe d’infériorité vis-à-vis des journalistes du pays de l’ancien colonisateur.
Précisons que les journalistes sénégalais de France n’ont pas l’habitude d’être couverts de remerciements après la couverture d’un événement. Et cela n’avait jamais posé de problème. Ce qui est cependant révoltant, c’est manifester une considération obséquieuse pour les uns, du mépris pour les autres !
Cheikh Sidou SYLLA

 

Autres actualités

23 - Novembre - 2017

LES PIQUES DE L'AS DE CE JEUDI

Cheikh Tidiane Gadio L’ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Cheikh Tidiane Gadio arrêté depuis vendredi dernier aux Etats-Unis...

22 - Novembre - 2017

ARRESTATION DE CHEIKH TIDIANE GADIO : "LA TRAQUE DES PREDATEURS FINANCIERS AFRICAINS A COMMENCE" (FPDR FRANCE)

Le FPDR France se réjouit de l’arrestation de l’escroc et pilleur de deniers publics Cheikh Tidiane Gadio, actuellement dans la Justice américaine, pour un énorme...

22 - Novembre - 2017

Sénégal: Khalifa Sall convoqué pour la levée de son immunité parlementaire

Le député-maire de Dakar, en prison depuis mars dernier, soupçonné de détournements de deniers publics, est convoqué ce mercredi 22 novembre devant la...

22 - Novembre - 2017

DECROIX ET DE BANNIERE (PAR PAPE SARR)

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'opposition dite significative (celle qui faute d'avoir un bon professionnel de la complainte s'est flanqué d'un Mamadou DIOP Decroix, expert es...

21 - Novembre - 2017

Le Pds et 13 partis créent un nouveau front électoral

Quatorze partis politiques (Act, And Jëf-Pads, Bokk Guis Guiss, Front national, Mcr, Mps-Sellal, Pastef, Pds, Près, Rend, Taxaw Temm, Tekki, UMP et Yoonu Askan Wi) ont...