Grogne à l'Apr : Macky Sall convoque d'urgence le Sen

13 - Avril - 2019

Face à la fronde qui couve à l'Alliance pour la République depuis le remaniement, le chef de l'État Macky Sall a convoqué une réunion extraordinaire du Secrétariat exécutif national (Sen) de son parti, nous apprend L’As dans sa livraison du jour.

Lors de cette rencontre prévue lundi prochain dans l'après-midi, l'apériste en chef va raisonner ses nombreux partisans frustrés, à l'instar de Mame Boye Diao de Kolda, qui a fait une sortie musclée, pour dénoncer le fait de ne pas figurer dans le nouveau gouvernement. « La seule quête qui vaille pour un homme public est le jugement de ces concitoyens . Ne jamais laisser la place aux médisants et aux comploteurs. Les actes que posent les autres méritent réflexion et réaction en vue de prendre le meilleur cap pour agir. Je suis très honoré par les encouragements de mes concitoyens qui me reconnaissent dans la rue, ou qui m'appellent en me disant de continuer de persévérer. Le temps est venu pour moi de mener une vraie introspection au sortir de laquelle je définirai ma ligne de conduite», avait-il, entre autres, écrit sur Facebook.
Un ministre de l’ancienne équipe gouvernementale est tombé en syncope après avoir appris qu’il n’a pas été reconduit dans le nouveau gouvernement, avait rapporté Libération.
La sortie de Youssou Touré, ce jour, confirme vraisemblablement l’état d’esprit de beaucoup de responsables du parti présidentiel voire de la majorité présidentielle. Il y a quelques jours, un responsable de BBY faisait ce constat sur RFI : « On gagne ensemble, on gère ensemble. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas. » « On a mouillé le maillot pendant la campagne et maintenant ? », s’interrogeait Ousmane Seye sur la « Radio mondiale ». « Macky Sall a privilégié sa garde rapprochée », expliquait un autre élu un peu amer. A l’en croire, « le président a subi les pressions d’un lobby ».

 

Cheikh Ndoye

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

15 - Juin - 2019

L’HEURE DE L’ « ALIOU SALL GATE » (PAR IBRAHIMA THIAM)

Avec le développement de l’affaire liée au marché du pétrole avec la société Pétro Tim, on peut désormais parler d’un «...

15 - Juin - 2019

PDS : le cas Oumar Sarr pose problème

Au sein du Parti démocratique sénégalais (Pds), l’on guette toujours la sanction d’Oumar Sarr. Mais, selon L’Observateur, certains responsables...

15 - Juin - 2019

CHRONIQUE DES MENSONGES ORGANISES ET BALAI DES DÉFENSEURS MALVENUS

La défaite retentissante a crée un profond sentiment de honte et de déni dans le camp de l’opposition et des civils opposants sénégalais. A peine...

15 - Juin - 2019

Aly Ngouille Ndiaye, au centre d’un nouveau désaccord !

Réunis hier, vendredi 14 juin, les acteurs n’ont pas pu s’accorder sur le moyen de transmission du rapport final au président de la République. L’opposition...

15 - Juin - 2019

Histoire de la famille au cœur du pouvoir: tout a commencé avec les présidents Senghor et Diouf

Macky Sall et Abdoulaye Wade sont critiqués par bon nombre de sénégalais qui les accusent d’avoir impliqué leur famille dans la gestion des affaires publiques du...