Idrissa Seck : "La démocratie sénégalaise est délabrée"

10 - Mars - 2018

Le président de Rewmi peint un tableau sombre de l'état des libertés au Sénégal. "La démocratie sénégalaise est tellement délabrée que rien ne me surprend plus (du régime de Macky Sall)", a déclaré Idrissa Seck qui, depuis Touba où il est en retraite pour dix jours, dénonçait ainsi la répression de la manifestation de l'Initiative pour des élections démocratiques (IED), hier, vendredi 9 mars.

Le président du Conseil départemental de Thiès estime qu'il y avait une bonne raison de manifester. Il dit : "Lorsque son (Macky Sall) ministre de l'Intérieur avoue en public qu'il est là pour manipuler le dispositif électoral en vue de sa réélection au premier tour de la présidentielle de 2019, cette déclaration doit pousser toute la population à se dresser contre une éventuelle forfaiture."

Plus exactement, invité de l'émission Carte sur table de la 2sTv, Aly Ngouille Ndiaye a déclaré qu'il va œuvrer pour la réélection de Macky Sall au premier tour en 2019. Qu'il va aider les militants de son parti à s'inscrire sur les listes électorales et à aller voter pour son candidat le jour du scrutin.

Considérant que cette déclaration remet en cause la neutralité de son auteur, en tant qu'organisateur des élections, l'opposition a réclamé sa démission. C'est pour se faire entendre qu'elle organisé sa marche d'hier.

"Macky Sall a hérité d'un Sénégal de stabilité et de paix, il devra le laisser ainsi. C'est sa volonté de s'accrocher au pouvoir qui le conduit à des comportements dictatoriaux, mais cela ne passera pas", prévient le leader de Rewmi.

Auteur: Seneweb news - Seneweb.com

Autres actualités

11 - Décembre - 2018

Dépôt de candidatures au Conseil constitutionnel : Mimi Touré ouvre la porte

Les dépôts de candidatures au Conseil constitutionnel devraient démarrer dans les prochaines minutes. Le service d'ordre a fini de reprendre les choses en main et force est de...

11 - Décembre - 2018

Le Conseil constitutionnel sous haute tension : des ministres malmenés

Comme on le craignait, le dépôt des candidatures au niveau du Conseil constitutionnel n'est pas de tout repos. Les mandataires des candidats à la candidature à la...

11 - Décembre - 2018

Présidentielle 2019 : Khalifa Sall demande à Cheikh Bamba Dieye de soutenir sa candidature

Dans une lettre adressée au Secrétaire général du Fsd/Bj, Khalifa Sall a d'abord magnifié "le soutien sans faille" que lui apporte Cheikh Bamba Dieye avant de...

11 - Décembre - 2018

Pourvoi en cassation : Khalifa Sall jugé le 20 décembre

L’ex-maire de Dakar Khalifa Sall, qui s’est pourvu en cassation, sera jugé le 20 décembre, à quatre jours de la clôture du dépôt des...

10 - Décembre - 2018

APR : LA CAUSE PROFONDE DU REPORT DU CONGRES DE MANTES-LA-JOLIE

La DSE France a-t-elle dit la vérité, toute la vérité sur le report du congrès d’investiture de Macky Sall, initialement prévu le samedi 15...