LE FPDR TIRE À BOULETS ROUGES SUR MACKY SALL

18 - Juillet - 2018

Réunie le lundi 16 juillet 2018 à Dakar, la Conférence des Leaders du FPDR a examiné plusieurs points inscrits à son ordre du jour, notamment :
1- SUR L’EVALUATION DE LA MARCHE DU 13 JUILLET
La Conférence des Leaders remercie vivement les centaines de milliers de Sénégalais dont la mobilisation massive a conféré un succès retentissant à la marche initiée par le FRN le vendredi 13 juillet.
Le succès populaire de cette action de protestation indique, une fois de plus, l’étendue de la défiance des Sénégalais devant la manière dont Macky Sall gère les affaires du pays, qu’il s’agisse du processus électoral ou des questions affectant le quotidien des citoyens, comme celle de l’approvisionnement en eau potable.
Par leur mobilisation, les Sénégalais ont dit NON aux politiques d’un régime minoritaire et corrompu qui les condamne aux pénuries d’eau, à la faim dans le monde rural, au blocage du système de santé, à la destruction des commerces de proximité, etc.
Ils ont aussi dit NON au tripatouillage de la Constitution et du Code électoral, au parrainage anti-démocratique et politicien, à la négation des droits de l’opposition d’accéder au fichier des électeurs et de participer à toutes les étapes du processus électoral.
Cette victoire du 13 juillet en appelle d’autres. C’est pourquoi le FPDR exhorte toutes ses composantes à se tenir prêtes à exécuter les mots d’ordre de lutte qui seront définis par le FRN.
2- SUR LES CANDIDATURES DE KARIM WADE ET KHALIFA SALL
La Conférence des Leaders prend acte de l’affolement et de l’empressement avec lesquels Machy Sall a réuni ses partisans pour appeler au non-respect des lois et des décisions de justice et à une confrontation dommageable pour la stabilité de notre pays.
Macky SALL a enjoint au gouvernement de violer l’arrêt de la CREI et le Code électoral en procédant à la radiation illégale de Karim Wade de la liste des électeurs, et cela dans le but de faire invalider sa candidature à la présidentielle 2019.
A ce propos, la Conférence des Leaders réitère au PDS, membre du Front, la totale solidarité de toutes les composantes du FPDR et leur détermination à partager avec lui tous les combats nécessaires jusqu’à ce que les droits de son candidat, Karim WADE, soient reconnus et respectés.
Concernant le cas Khalifa SALL, la Conférence des Leaders dénonce les injonctions publiques que Macky SALL et ses ministres ont données aux magistrats de la Cour d’appel en exigeant d’eux qu’ils ignorent l’arrêt de la Cour de justice de la Cedeao, qui a déclaré illégale et nulle toute la procédure engagée pour empêcher la candidature du Député-Maire de Dakar. Le FPDR exige la libération immédiate de Khalifa SALL et ses codétenus.
3- SUR LES ACCUSATIONS OUTRAGEANTES DE Me YOUM
La Conférence des Leaders accueille avec mépris les accusations infantiles du directeur de cabinet de Macky SALL portant sur « le financement de l’opposition par le Qatar et d’autres pays étrangers en vue des réaliser des actions subversives ».
Au nom du peuple sénégalais, le FPDR présente ses excuses aux autorités et au peuple du Qatar pour ces jérémiades indignes et injustifiées.
Le FPDR considère Macky SALL comme le seul et unique responsable de ces déclarations mensongères qui frisent la démence, et qui s’inscrivent dans une vaine tentative d’intimidation des patriotes et des démocrates qui ont décidé de faire face à son projet dictatorial.
Macky SALL doit comprendre qu’il n’a pas d’autre issue que d’accepter les conditions d’une élection sans fraude, avec la participation de tous les candidats de l’opposition.

Fait à Dakar le 16 juillet 2018

La Conférence des Leaders

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

21 - Février - 2019

PRÉSIDENTIELLE 2019: LA GRANDE SŒUR DE MACKY SALL DÉCROCHE LE SOUTIEN D’UN GRAND MOUVEMENT DIAKHANKE EN FRANCE

Le mouvement des Amis Diakhankés avec Rokhaya Sall pour la réélection du Président Macky Sall dès le premier tour réunit  quelque quatre cents...

21 - Février - 2019

PARIS:LE PUR SE DÉVOILE

Le parti PUR a mis en place, au cœur de Paris, un Directoire de Campagne pour l'élection présidentielle du 24 Février 2019. Voici un reportage sur la...

21 - Février - 2019

POUR ECLAIRER LE CHOIX DES ELECTEURS AU SCRUTIN PRESIDENTIEL DU 24 FEVRIER 2019 AU SENEGAL : QUEL BILAN POUR MACKY SALL ? (PAR DR SIDY TOUNKARA)

Le 24 février 2019, les 6 683 043 électeurs sénégalais devront se prononcer dans 15 397 bureaux de vote dont 746 à l’extérieur pour choisir leur...

20 - Février - 2019

PRESIDENTIELLE: LA GRANDE MOBILISATION DES RESSORTISSANTS DE NGUIDJILONE EN FRANCE POUR LA REELECTION DE MACKY SALL

Les ressortissants de Nguidjilone, terroir d’origine du candidat Macky Sall, veulent jouer pleinement leur partition dans cette campagne électorale pour pouvoir assurer un second...

20 - Février - 2019

TRIBUNE : NON, M. MACKY SALL, LA CASAMANCE APPARTIENT AU SENEGAL ET VOTERA CONTRE VOUS !!!

« SI VOUS VOULEZ QUE LA CASAMANCE INTEGRE LE SENEGAL, VOTEZ POUR LA COALITION BENNO BOK YAKAAR…. » En prononçant publiquement une telle phrase dans son discours tenu...