LE FPDR TIRE À BOULETS ROUGES SUR MACKY SALL

18 - Juillet - 2018

Réunie le lundi 16 juillet 2018 à Dakar, la Conférence des Leaders du FPDR a examiné plusieurs points inscrits à son ordre du jour, notamment :
1- SUR L’EVALUATION DE LA MARCHE DU 13 JUILLET
La Conférence des Leaders remercie vivement les centaines de milliers de Sénégalais dont la mobilisation massive a conféré un succès retentissant à la marche initiée par le FRN le vendredi 13 juillet.
Le succès populaire de cette action de protestation indique, une fois de plus, l’étendue de la défiance des Sénégalais devant la manière dont Macky Sall gère les affaires du pays, qu’il s’agisse du processus électoral ou des questions affectant le quotidien des citoyens, comme celle de l’approvisionnement en eau potable.
Par leur mobilisation, les Sénégalais ont dit NON aux politiques d’un régime minoritaire et corrompu qui les condamne aux pénuries d’eau, à la faim dans le monde rural, au blocage du système de santé, à la destruction des commerces de proximité, etc.
Ils ont aussi dit NON au tripatouillage de la Constitution et du Code électoral, au parrainage anti-démocratique et politicien, à la négation des droits de l’opposition d’accéder au fichier des électeurs et de participer à toutes les étapes du processus électoral.
Cette victoire du 13 juillet en appelle d’autres. C’est pourquoi le FPDR exhorte toutes ses composantes à se tenir prêtes à exécuter les mots d’ordre de lutte qui seront définis par le FRN.
2- SUR LES CANDIDATURES DE KARIM WADE ET KHALIFA SALL
La Conférence des Leaders prend acte de l’affolement et de l’empressement avec lesquels Machy Sall a réuni ses partisans pour appeler au non-respect des lois et des décisions de justice et à une confrontation dommageable pour la stabilité de notre pays.
Macky SALL a enjoint au gouvernement de violer l’arrêt de la CREI et le Code électoral en procédant à la radiation illégale de Karim Wade de la liste des électeurs, et cela dans le but de faire invalider sa candidature à la présidentielle 2019.
A ce propos, la Conférence des Leaders réitère au PDS, membre du Front, la totale solidarité de toutes les composantes du FPDR et leur détermination à partager avec lui tous les combats nécessaires jusqu’à ce que les droits de son candidat, Karim WADE, soient reconnus et respectés.
Concernant le cas Khalifa SALL, la Conférence des Leaders dénonce les injonctions publiques que Macky SALL et ses ministres ont données aux magistrats de la Cour d’appel en exigeant d’eux qu’ils ignorent l’arrêt de la Cour de justice de la Cedeao, qui a déclaré illégale et nulle toute la procédure engagée pour empêcher la candidature du Député-Maire de Dakar. Le FPDR exige la libération immédiate de Khalifa SALL et ses codétenus.
3- SUR LES ACCUSATIONS OUTRAGEANTES DE Me YOUM
La Conférence des Leaders accueille avec mépris les accusations infantiles du directeur de cabinet de Macky SALL portant sur « le financement de l’opposition par le Qatar et d’autres pays étrangers en vue des réaliser des actions subversives ».
Au nom du peuple sénégalais, le FPDR présente ses excuses aux autorités et au peuple du Qatar pour ces jérémiades indignes et injustifiées.
Le FPDR considère Macky SALL comme le seul et unique responsable de ces déclarations mensongères qui frisent la démence, et qui s’inscrivent dans une vaine tentative d’intimidation des patriotes et des démocrates qui ont décidé de faire face à son projet dictatorial.
Macky SALL doit comprendre qu’il n’a pas d’autre issue que d’accepter les conditions d’une élection sans fraude, avec la participation de tous les candidats de l’opposition.

Fait à Dakar le 16 juillet 2018

La Conférence des Leaders

Autres actualités

18 - Août - 2018

A propos des candidatures à la présidence de la République

Chers compatriotes, l'entreprise "Sénégal" disposera d'un poste vacant à compter du 24 février 2019. Comme nous le constatons, les candidatures dépassent nos...

16 - Août - 2018

«L’ÈRE DES AVENTURES SOLITAIRES EST RÉVOLUE»

Une élection présidentielle au Sénégal sans un candidat issu des rangs du Parti Socialiste est certes inédite. Toutefois, une telle situation...

16 - Août - 2018

Habib Sy : « La clé de la présidentielle de 2019 est avec Wade »

« Je pense que la clé de l’élection présidentielle de 2019 est entre les mains du Président Wade » : c’est l’affirmation d’Habib Sy...

16 - Août - 2018

Le 27 juin 2011, le jour où Karim devait être tué

La charge est lourde et grave. Elle porte les empreintes de Samuel Sarr via son service de communication. « Aux lendemains du 27 Juin 2011, 04 ours après les événements...

16 - Août - 2018

APR FRANCE : SIRAH BALDE ETRILLE SES POURFENDEURS ET PRECISE SON IDEE

Le démenti du démenti. Sirah Baldé, qui avait récemment annoncé sa démission de l’APR, a réagi avec force à la sortie de Hamet...