Législatives dans la diaspora : les candidats du SENAF pourraient aller sous la bannière du Mouvement FAL ASKAN WI

04 - Avril - 2017

Le dimanche 19 mars 2017, jour anniversaire de la première alternance démocratique au Sénégal, une importante délégation du SENAAF (Sénégal Alternatives/Afrique), un mouvement citoyen de la diaspora, a pris part à la réunion d’informations et d’orientation organisée par le mouvement FAL ASKAN WI à Paris (France) dans le cadre de la préparation des élections législatives sénégalaises prévues le 30 juillet 2017. Cette délégation conduite par Aboubakry BA, président du SENAAF et composée des principaux responsables dudit mouvement a rencontré le président du mouvement FAL ASKAN WI, le Maire de Thiès Talla SYLLA accompagné d’une partie de son équipe de campagne.

Au cours de cette rencontre, les deux délégations ont analysé la situation nationale et ont procédé à une évaluation critique de la nature des relations entre le Sénégal et sa diaspora. Il s’est dégagé au cours de leurs échanges une réelle convergence de vue autour des problématiques actuelles de développement du Sénégal et une sensibilité commune autour des principes et valeurs qui doivent guider l’action citoyenne et républicaine de chaque sénégalais. L’exigeante nécessité de changer de paradigmes et d’approche dans l’offre politique au Sénégal a été un autre axe de convergence entre les deux délégations. A l’issue de cette rencontre, fortes de ses convergences réelles, les deux parties ont convenu de l’impérieuse nécessité de mutualiser leurs compétences afin de contribuer au renforcement des capacités nationales d’atteinte des objectifs de développement équitable, inclusif et durable auquel aspire le peuple sénégalais.

Dans ce cadre, les deux parties ont décidé d’approfondir et de matérialiser leur collaboration par le biais d’une intégration des candidatures proposées par SENAAF aux listes présentées par le Mouvement FAL ASKAN WI au niveau de la Diaspora lors des élections législatives sénégalaises du 30 Juillet 2017.
Au-delà, les deux parties ont décidé de procéder périodiquement à l’évaluation exhaustive de leurs relations et des perspectives qui peuvent en découler, dans le cadre d’un dialogue républicain.

Paris, le 30 mars 2017
Pour SENAAF Le Président
Aboubakry BA

                                                                           Pour le mouvement FAL ASKAN WI
                                                                           Le Président Talla SYLLA

 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

21 - Septembre - 2020

Politique : Seydou guèye étale les carences de Sonko

Seydou Guèye n’a pas été tendre avec le leader du Pasteef. En effet, dans un entretien avec Vox Populi, le ministre conseiller en communication à la...

21 - Septembre - 2020

PAPA MASSATA DIACK : "L’ETAT DU SÉNÉGAL DEVRAIT PORTER PLAINTE CONTRE LA JUSTICE FRANÇAISE"

L’Etat du Sénégal devrait engager des poursuites contre la justice française qui est "en train d’outrepasser ses compétences" en portant atteinte à...

21 - Septembre - 2020

Crise malienne : Cheikh Tidiane Gadio désigné envoyé spécial de l’OIF

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Cheikh Tidiane Gadio, a été désigné par la Secrétaire générale de la Francophonie,...

20 - Septembre - 2020

AYMEROU GNINGUE : “JURIDIQUEMENT, MACKY SALL PEUT BRIGUER UN 3E MANDAT…”

« Juridiquement , Macky Sall peut se représenter à la présidentielle de 2024. » C’est la conviction du président du groupe parlementaire Benno Bokk...

20 - Septembre - 2020

THIERNO BOCOUM : IDY DEVRAIT DOIT INCARNER LE CHEF DE L’OPPOSITION

Thierno Bocoum estime que Idrissa Seck est celui qui a la légitimité d’occuper le fauteuil de chef de l’opposition.Invité au Jury Du Dimanche (JDD), ce dimanche,...