Ligue des champions : Paris démarre en trombe face au Celtic

13 - Septembre - 2017

Pour son entrée en lice en Ligue des champions, le PSG a livré une démonstration à Glasgow, face au Celtic (0-5). Neymar, Mbappé et Cavani ont marqué.

On leur promettait l’enfer, ils ont eu le paradis. Et pas qu’un petit coin. Il fallait voir les supporteurs du Celtic Glasgow quitter leurs sièges dix minutes avant la fin de la rencontre - et pas seulement à cause de la pluie - pour mesurer le degré de désappointement des fans écossais, mardi soir, face à l’implacable domination du PSG (0-5). Et partant de là, l’impuissance de leurs joueurs.C’est pourtant un public fantastique qui a arpenté le même calvaire et souffert le martyre à l’unisson son équipe. Car ils ont beau ne pas marcher seuls - le « You’ll never walk alone » avant le match était saisissant -, les joueurs écossais ont surtout beaucoup couru après les Parisiens. Sans jamais les rattraper. Dominés, étouffés, essorés, les Vert et Blanc n’avaient plus que leur fighting spirit à opposer à l’image d’un Ralston s’essuyant les godasses sur Thiago Motta.

 

Place au Bayern munich

L’Ecosais le plus dangereux - après Scott Sinclair rendons-lui justice - aura été ce supporteur irresponsable qui, après avoir échappé à la vigilance des stadiers, a tenté de donner un coup de pied à Kylian Mbappé en fin de première période. Mais l’imbécile s’est alors fait houspiller par les premiers rangs des tribunes alors qu’il regagnait les entrailles du stade.


Sous les yeux de l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, et de Xavier Niel, le patron d’Iliad (la maison-mère de Free), Paris s’est offert une balade écossaise. Le milieu parisien a orchestré les débats, les trois attaquants de la MCN ont marqué (ce qui risque de se répéter quelques fois cette saison) et Areola a prouvé qu’il valait mieux que son coup de tête foireux de Metz.

 

C’est le résumé d’une soirée où Kurzawa, malgré sa passe décisive en fin de partie, n’a pas chassé tous les doutes qui entourent son début de saison. Mais ça, c’est si l’on veut pinailler en se délectant déjà de la réception du Bayern Munich, lui aussi victorieux, dans quinze jours au Parc des Princes.

leparisien.fr

Autres actualités

22 - Juin - 2018

Japon-Sénégal: leçon de foot sur la pelouse, leçon de civisme en tribunes

Le Japon n'a pas fait impression que sur le terrain, où il a dominé, à la surprise générale, la Colombie, mais aussi dans les tribunes où ses supporters...

21 - Juin - 2018

Les Bleus battent le Pérou et se qualifient pour les huitièmes

Vainqueur du Pérou (1-0) grâce à un but de Kylian Mbappé, les Bleus sont assurés de disputer les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Le match :...

21 - Juin - 2018

COUPE DU MONDE 2018 : MESSAGE DE FELICITATIONS PATRIOTIQUE AUX ‘LIONS» DE L'ADMINISTRATEUR DSE APR France, POUR LEUR BRILLANTE VICTOIRE SUR LA POLOGNE(1-2) (SON EXCELLENCE MONSIEUR CHEICKH SADIBOU DIALLO)

« C’est dans l’effort constant que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire » (Gandhi) A Aliou...

20 - Juin - 2018

MESSAGE DE FÉLICITATIONS DE PAPE DIOP AUX LIONS DE LA TERRANGA

J’adresse mes vives félicitations aux joueurs ; à l’encadrement technique et au staff médical. Je salue cette victoire qui montre à l’ensemble du...

20 - Juin - 2018

Coupe du monde 2018. Dakar en folie après la victoire du Sénégal face à la Pologne

Dakar a explosé de joie ce mardi suite à la victoire du Sénégal pour son premier match dans cette Coupe du monde face à la Pologne. Loin d'être favoris,...