MACKY VEUT MIEUX VULGARISER SES ACTIONS

08 - Novembre - 2019

Le chef de l’Etat en a marre de voir ses lieutenants malmenés dans les médias alors qu’il dispose d’un bilan enviable. D’après des sources de «L’As», pour bien vulgariser les réalisations de son gouvernement auprès des populations, Macky Sall demande aux ministres et Directeurs généraux de lui faire parvenir un monitoring mensuel de leurs activités et communication diffusées dans les médias tant sociaux que classiques.

Dire que la communication gouvernementale pose problème relève d’un euphémisme. Pourtant ce n’est pas que le régime n’a pas un bilan à défendre. Mais le constat crève les yeux : l’opposition mène la danse dans l’espace public.

Le régime de Macky Sall est toujours dans une dynamique de rattrapage. Conduite par le leader de Pastef Ousmane Sonko, très agressif, l’opposition malmène les ténors du régime sur bien des questions, les obligeant à toujours jouer aux sapeurs pompiers. Elle réussit souvent à brouiller la communication gouvernementale (Affaire des 94 milliards, Affaire Petrotim, etc). Cela est d’autant plus révoltant aux yeux du Président Macky Sall qu’il dit disposer d’un bilan élogieux et des moyens pour mener la communication (Ter, Brt, Cmu, Bourses familiale etc).

Visiblement, le chef de l’Etat veut inverser la tendance et contraindre les directeurs généraux et autres ministres à monter au créneau pour vulgariser ses réalisations. «Vous n’avez pas à raser les murs, nous avons un très bon bilan. Il suffit juste de le défendre auprès des populations», disait-il lors du séminaire de la cellule de Communication de Benno. Mais apparemment, son régime peine à dérouler une stratégie de communication neutralisante malgré les orientations du président de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby). Ses recommandations n’ayant pas permis d’inverser la tendance, le Président Macky Sall va formaliser désormais la communication des ministères et autres directions générales.

En effet, des sources de «L’As» renseignent que le chef de l’Etat veut avoir une idée nette des communications des membres du gouvernement et des directeurs généraux de sociétés. D’autant qu’il leur a demandé de produire un rapport mensuel de leurs communications. Une manière pour lui de booster la communication gouvernementale et de montrer aux populations ce qu’ils ont fait pour elles en quelques années.

Ainsi donc, les différents ministères et directions générales seront dans l’obligation de formuler des plans de communications pour vulgariser leurs réalisations. Macky Sall veut le monitoring mensuel pour lui permettre d’avoir un œil sur les différentes communications qui devraient lui servir de baromètre en vue des éventuelles promotions. «Nous avons de quoi montrer aux populations qui nous ont fait confiance. Il faut leur montrer ce qu’on a fait», insiste-t-il dans les chaumières.
L'As

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

11 - Novembre - 2019

Opinion : POLITIQUE VICIEUSE, POLITICIENS VEREUX ! (PAR SAMUEL SENE)

Le président Wade, si friand de micros et de cameras, se sentait, malgré le succès de sa médiation à Madagascar, injustement mal aimé et...

11 - Novembre - 2019

LA LETTRE DE L’AMBASSADEUR QUI RAVIVE LA POLEMIQUE

La polémique autour de l’acquisition d’immeubles devant abriter l’ambassade et le Consulat du Sénégal en Italie est loin de connaitre son épilogue....

11 - Novembre - 2019

POUR UNE NOUVELLE OFFRE POLITIQUE ET LE RETOUR DU PDS AU POUVOIR

Lamine Ba, le tout-nouveau patron de la Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl) fraîchement nommé par Me Wade était hier, dimanche,...

09 - Novembre - 2019

PALAIS: LA PUISSANTE AWA NDIAYE FAIT ET DEFAIT DES CARRIERES, MAMADOU BOPP NE DIRA PAS LE CONTRAIRE

Décidément la nouvelle Directrice des moyens généraux (Dmg) du Palais est puissante, est si puissante qu’elle obtient tout ce qu’elle veut désormais...

09 - Novembre - 2019

Serigne Mansour Sy Djamil : «Je ne vois pas ce qui peut empêcher Macky d’avoir un 3e mandat»

Le leader du mouvement Bes Du Ñak, pour ne pas nommer Serigne Mansour Sy Djamil, s’invite dans le lancinant débat sur un éventuel troisième mandat de Macky Sall....