Me El Hadji Diouf : «on souhaite humilier Serigne Assane Mbacké, parce qu’il demeure un militant convaincu du Pds»

11 - Août - 2017
Son client Serigne Assane Mbacké inculpé et placé sous mandat de dépôt, Me El Hadji Diouf a du mal à avaler la pilule. Fidèle à sa réputation, la robe noire se fait entendre. A l’en croire, la responsabilité pénale de son client n’est pas établie dans les incidents qui se sont déroulés au centre de vote Cheikh Abdou Lahad Mbacké. 

« Nous sommes à l’aise de plaider ce dossier. Quelque part, on souhaite humilier Serigne Assane Mbacké, parce qu’il demeure un militant convaincu du Pds. Mais, il n’a absolument rien à se reprocher. C’est camarades de parti peuvent être tranquilles, Serigne Assane Mbacké n’a rien fait et n’a absolument rien à se reprocher », insiste-t-il. 

Selon toujours Me El Hadj Diouf, le président comité électoral de la Coalition gagnante Wattu Senegaal, «avait averti qui de droit, pour éviter qu’il ait des problèmes. Et lorsqu’il le faisait, il n’y avait pas encore de saccages. Des bulletins de vote de la coalition manquaient. 

Du coup, il ne peut être l’instigateur de ces saccages. C’est Serigne Assane Mbacké qui a sauvé le scrutin à Touba. On devrait plutôt le féliciter d’avoir averti une administration corrompue à la solde du pouvoir », conclut-il. 

(L'Observateur)
 
 

Autres actualités

25 - Mai - 2018

Macky coupe le moteur de sa jeunesse

Les jeunes de l’Apr sont devenus subitement aphones. Plus de caravane pour vendre les réalisations du Pse, peu de conférences de presse pour répliquer ou pour tirer sur...

25 - Mai - 2018

Carte nationale d’identité : La validité prorogée jusqu’au 31 août 2018

Repoussée une énième fois par le Président de la République, la date d’expiration des anciennes cartes d’identité nationale...

25 - Mai - 2018

Mary Teuw Niane-Amadou Bâ : Macky exige le cessez-le-feu

Dans le viseur des étudiants qui exigent leur départ après la mort de Fallou Sène lors de la répression d’une manifestation d’étudiants de...

24 - Mai - 2018

Migrants à Paris : Bruno Julliard dénonce la "parfaite mauvaise foi" de Gérard Collomb

"C'est une position d'une parfaite mauvaise foi." La réaction du côté de la mairie de Paris ne s'est pas fait attendre. Bruno Julliard, premier adjoint à la maire de...

24 - Mai - 2018

Tanor se prononce sur la crise universitaire

Le président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) a apporté son grain de sel dans le débat sur la crise universitaire, occasionnée par la mort...