Rencontre de monitoring : syndicats et gouvernement sur la même table

26 - Janvier - 2020

6 tours d’horloge pour confronter les positions du gouvernement et des 7 syndicats les plus représentatifs de l’enseignement regroupés autour du G7.

À l’issue des travaux tenus ce samedi 25 janvier de 16h à 22h à huis clos au niveau de la salle de conférence du Bredda sise à l’avenue Léopold Sédar Senghor, c’est des syndicalistes qui ont tenu à retourner à la base pour donner suite à la conduite à tenir et un gouvernement satisfait des avancées notées dans le cadre de la mise en œuvre du protocole d’accord d’Avril 2018. Le Ministre Cheikh Kanté qui a présidé la rencontre du « monitoring » en compagnie des ministres Mariama Sarr, Mamadou Tall et Samba Sy, a tenu à rassurer à la sortie de la salle pour informer de l’état de mise en œuvre des points de l’accord. À ce titre il a fait remarquer que « le gouvernement et le G7 se sont parlé et continueront à se parler avec des rencontres sectorielles prévues avec les différents ministres impliqués », non sans faire remarquer les efforts déjà consentis par l’État et reconnus par le G7.

Le secrétaire général du CUSEMS, Abdoulaye Ndoye, a déclaré qu’il « reste encore sur sa faim sur le point nodal qui concerne le système de rémunération », un point qui fera l’objet d’une large concertation selon le Dr Cheikh Kanté car soutient-il « cela n’est pas spécifique aux enseignants, mais plutôt à l’ensemble des fonctionnaires de l’État. Et le président de la République a donné des instructions afin qu’une solution rapide soit trouvée ».

Le gouvernement liste les mesures en faveur du G7, les syndicats disent oui, mais….

« Une très belle rencontre. Cette deuxième plénière pour un bon suivi des accords du 30 avril 2018, nous a permis d’éplucher l’ensemble du protocole point par point et de nous rencontre des avancées significatives. Au niveau de la fonction publique, nous avons vu que la dématérialisation, la fonctionnalité du guichet unique, la publication d’actes administratifs d’admissibilités avancent. Mais nous nous sommes rendu compte que le gouvernement a respecté les engagements financiers. 57 milliards FCFA des arriérés ont été payés en 2018, 52 milliards FCFA en 2019, les indemnités de logement ont été intégralement respectées et ça va coûter à l’État désormais 117 milliards 600 millions FCFA »,

Dr Cheikh Kanté, Ministre chargé du suivi du PSE,

responsable du monitoring des accords

« Il faut le reconnaître, nous sommes restés sur notre faim pour la bonne et simple raison que lorsque nous avons écouté la partie gouvernementale exposer sur les réalisations par rapport à un protocole d’accord qui a été signé le 30 avril 2018, nous considérons encore qu’il y a des points très importants qui surgissent. Sur la question du système de rémunération des agents de l’État, nous n’avons pas encore de réponse complète. Nous avons aussi la question du corps administrateur scolaire, et le concours des passerelles…… Entre autres points qui sont contenus dans ce protocole et qui n’ont pas encore fait l’objet de matérialisation ».

Saourou Séne secrétaire général

Syndicat autonome des enseignants de moyen secondaires du Sénégal

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

02 - Avril - 2020

CORONAVIRUS : AFRICA NITTE FAMILY INTERPELLE MACKY SALL SUR LE SORT DES TALIBES

Dans la guerre nucléaire lancée contre le coronavirus, les tenants du pouvoir n'ont manifestement pas donné à l'enseignement coranique, la place qui devrait être...

31 - Mars - 2020

Coronavirus: Les vacances scolaires prolongées

Le 14 mars dernier, dans une adresse solennelle à la Nation commandée par la gravité de la situation, le président de la république annonçait, entre...

26 - Mars - 2020

Coronavirus:L'Unesco lance une "coalition" pour les enfants déscolarisés

Selon l'Unesco, 87 % de la population scolaire et étudiante mondiale sont touchés par les fermetures d'établissements dues au coronavirus, soit plus de 1,5 milliard...

26 - Mars - 2020

CHRONIQUE EDUCATION ET FORMATION: PAULO FREIRE, LE PEDAGOGUE DE LA CONSCIENTISATION (CHEIKH SIDOU SYLLA)

Dans la série « Grands penseurs de l’éducation », Cheikh Cheikh Sylla revisite l’œuvre Paulo Freire, le pédagogue de la conscientisation.

19 - Mars - 2020

CHRONIQUE EDUCATION ET FORMATION: CELESTIN FREINET, LE REBELLE (CHEIKH SIDOU SYLLA)

La série « Grands penseurs de l’éducation » se poursuit. Aujourd’hui, Cheikh Sidou SYLLA nous parle de Célestin Freinet, l' instituteur rebelle.