Rentrée scolaire: Le concept « Ubi tey dangue tey » risque d’être hypothéqué à Kaolack

27 - Septembre - 2017

Le concept « Ubi tey dangue tey » dont l’objectif affiché est pour un démarrage effectif des enseignements- apprentissages le jour même de la rentrée, risque d’être hypothéqué à Kaolack. En effet, une vingtaine d’établissements scolaires sont actuellement sous les eaux dans la commune. Une situation très critique à laquelle les autorités administratives et académiques de Kaolack tentent de faire face. Ainsi, les services techniques composés des services d’hygiène et des sapeurs-pompiers sont invités à prendre les mesures en amont de la rentrée prévue le 9 en évacuant desdits établissements les eaux inondées. Mais le manque de moyen constitue un autre problème, selon l’adjoint au gouverneur de Kaolack, Jean Pierre Malick Faye. « Nous avons saisi la tutelle pour nous renforcer. Surtout les sapeurs-pompiers en motos-pompes pour qu’on puisse pomper les eaux dans toutes les écoles. Nous avons également demandé aux collectivités locales d’appuyer les services techniques. Parce que l’éducation est également une compétence transférée», a fait savoir Jean pierre Malick Faye, en marge du Crd préparatoire de la rentrée scolaire 2017- 2018, tenu hier à la gouvernance de Kaolack.

source L'AS

 

Autres actualités

14 - Septembre - 2018

LE PM DIONNE MIS DEVANT SES… RESPONSABILITÉS

Pour une bonne préparation et un déroulement normal de l’année scolaire et universitaire 2018/2019, le Chef de l’Etat, Macky Sall, a invité, avant-hier,...

11 - Septembre - 2018

L'ÉDUCATION AUX MÉDIAS, UNE SOLUTION AUX DÉRIVES JUVÉNILES À L'ÈRE DES RÉSEAUX SOCIAUX

Le monde change, le monde bouge. Une nouvelle ère numérique s’ouvre et le Sénégal ne veut pas être en reste. Notre pays ne compte nullement rater cette...

06 - Septembre - 2018

Au Sénégal, le combat de Marie-Augustine Dieme, étudiante et activiste, pour l'éducation des filles

Selon l’UNESCO, 1 enfant sur 5, soit 263 millions de jeunes ne sont pas scolarisés. Les filles ont d’ailleurs plus difficilement accès à l’éducation...

03 - Septembre - 2018

Belgique : des professeurs de français veulent supprimer l'accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir

Jugée complexe et grammaticalement peu pertinente, cette règle pourrait être supprimée par la fédération Wallonie-Bruxelles. On écrirait ainsi :...

28 - Août - 2018

A propos de l’attention

L'attention est plus précieuse qu'on ne le pense. Le manque d’attention est, aujourd’hui un véritable problème de société, notamment au sein de...