Rewmi : Le Colonel Kébé prend ses distances

14 - Mars - 2019

S'achemine vers une brouille entre Idrissa Seck et le colonel à la retraite Abdourahim Kébé. Direct Info, qui parle de cette affaire, annonce le début de la fin du compagnonnage entre le militaire à la retraite et le Rewmiste en chef. La raison ? Le colonel Kébé lui reprocherait son indifférence et son peu d'implication depuis son arrestation jusqu'à sa libération.

Pis, sa famille dénonce le manque de reconnaissance d'Idrissa Seck vers son fils qu'il n'a même pas appelé au téléphone il était traîné dans la boue. Arrêté après un post sur Facebook appelant à la révolte après la publication des résultats provisoires de la présidentielle donnant Macky Sall vainqueur au premier tour, le colonel a été libéré et placé sous contrôle judiciaire.

seneweb

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

24 - Mai - 2019

DIALOGUE NATIONAL : MACKY SALL SOUHAITE LE CHOIX D’UNE "PERSONNALITÉ INDÉPENDANTE ET CONSENSUELLE"

Le chef de l’Etat souhaite le choix d’une personnalité indépendante et consensuelle pour diriger le processus du dialogue national dont le lancement est prévu,...

24 - Mai - 2019

FRANCE: UN RESPONSABLE SOCIALISTE TIRE À BOULETS ROUGES SUR LA DSE

Dans un post récent , j'avais étalé mon indignation suite au honteux spectacle que certains militants aperistes avaient produit à un jet de pierre de la tour Eiffel...

24 - Mai - 2019

INSÉCURITÉ : LE SÉNÉGAL DE L’APR APELLE A LA MOBILISATION ET À LA VIGILANCE

Le Secrétariat exécutif national (SEN) de l’Alliance pour la République s’incline pieusement devant la mémoire de Bineta Camara et Coumba Yade...

24 - Mai - 2019

Royaume-Uni : la Première ministre Theresa May annonce sa démission

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé vendredi sa démission, suite à son échec à faire adopter son plan de retrait de l'Union...

24 - Mai - 2019

La cour suprême "enterre" l’arrêté Ousmane Ngom

L'affaire va sans doute faire jurisprudence. Bref, le fameux arrêté Ousmane Ngom, brandi systématiquement pour interdire les marches ou sit-in en centre-ville, vient de subir...