Tekki de MLD : Un Mouvement en perdition, avec un leader « surdoué » fourbe et froussard

17 - Septembre - 2020


Si un leader politique s'est avili au point de n'être plus que l'ombre de son intelligence supposée, c’est bien Mamadou Lamine Diallo. Ce leader du parti de l’émergence citoyenne plus connu sous le nom de mouvement Tekki, passe le plus clair de son temps à chercher la petite bête et à essayer d'embrouiller les gens autour de ses prises de positions et déclarations souvent farfelues pour se donner une existence. « Ce qui se passe à Keur Massar dans des parcelles dites assainies est proprement scandaleux. Comment notre État en ce siècle a pu commercialiser des parcelles dans des zones non édificandi sans assainissement préalable » déclare MLD. Ah bon ! Depuis quand l’Etat du Sénégal commercialise-t-il les terres des Communes ? Il oublie que, Keur Massar, un groupement de villages sur la bande des Niayes existe bien avant l’avènement du président Macky SALL. Alors en quoi le régime actuel est responsable du non assainissement au préalable de l’agglomération de Keur Massar ou de toute autre Commune sur le territoire sénégalais ? Jamais ce Mouvement Tekki n'avait été aussi moribond que depuis que Mamadou Lamine Diallo lui-même a décidé de décourager et même de faire partir toute la crème de son parti. Il a réussi la prouesse de tuer politiquement Ndèye Fatou TOURE qui a fait briller Tekki à l'assemblée nationale. Beaucoup de sénégalais se souviennent de cette brave élue du peuple qui a fait vivre dans l’hémicycle, les partis d'opposition et les non-alignés sous le magistère de Wade. Une grande militante responsable, qui a gagné le respect de ses collègues députés et bien évidement une grande majorité des populations sénégalaises. Honorable député Ndèye Fatou TOURE, vous manquez énormément aux populations sénégalaise. L’assemblée nationale sous Pinochet Wade, n’a jamais réussi à dompter cette brave avocate rompue à la revendication sociale et engagée pour le peuple au point de subir toute sorte de menaces. Mais voilà, qu’affolé par l’ascension de sa consœur et camarade de parti, Mamadou Lamine Diallo a décidé de prendre la place de Tekki partout et dans tout. Depuis, Tekki a perdu de sa substance et sombre résolument vers les abimes. Car MLD, « Moy touli moy mbalakh ». Si les brillants Cadres de Tekki restent aphone, c’est parce que seul MLD a droit à la parole et aux commandes. Et c’est ça son malheur de surdoué qui sous-estime tous les autres. Dans ses déclarations, ses prises de positions et même ses questions à l’assemblée nationale, il pose les questions et donnent les réponses comme un névrosé de la réplique sans écoute. Pour le dernier voyage de président Macky à Paris, il a encore embouché sa trompette et servi sa rengaine habituelle : « le document de stratégie de réduction de pauvreté concocté par les partenaires techniques et financiers arrêté sous le régime du PDS plus quelques idées de projet.» Voilà en quelques mots comment il explique le PSE retouché à l'aune de la maladie Covid-19 pour se désoler qu'il n'y ait : « pas de projets pouvant transformer le pays en zone de haute pression économique, avec des objectifs, spécifiques, mesurables, ambitieux, réalisables et temporellement circonscrits, (SMART) ». Et MLD y va de ses leçons de management comme pour se raccrocher à ces fondamentaux classiques que tous les étudiants récitent pour se sortir d’examens. Quel gâchis ce MLD, arcbouté derrière des principes théoriques qui pourtant ne l'ont pas aidé quand il s'est agi d’éclairer de sa science de grand Docteur, la vente d'une licence de téléphonie à Tigo. Et quand MLD s'amuse à jouer au champion de la vertu, on ne peut s'empêcher de pouffer de rires et se demander de quel habit il s'est paré pour faciliter une licence d’exploration d’or dans le Kédougou à son épouse au nom de l'égalité et de l’émergence citoyenne ? Il faut croire que MLD perd le nord, obnubilé par l’extrême haine qu'il nourrit à l'encontre du président Macky SALL qu'il considère comme n'étant pas plus intelligent que lui. Saches que l’intelligence du président Macky SALL n’est pas un privilège, mais un don de Dieu tout puissant. Quand MLD sort que le Président : « n'est même pas capable de lutter contre le coronavirus et les inondations », on se dit de deux choses l'une : soit il est de mauvaise foi parce que lui mieux que beaucoup d’oisifs errants de son acabit comprend très bien la nature de catastrophe naturelle de cette pluviométrie hors norme, et à coup sûr il a bien lu la place de 2ème du Sénégal dans le classement des meilleures gestions au monde du coronavirus. Mais on le sait, MLD est coutumier du déni et du refus des chiffres qui ne sortent pas de son officine du siège de Tekki. L’homme a un complexe énorme. Son parcours universitaire et son passage dans de grandes écoles françaises le prédestinent selon sa propre conception, au poste suprême et dans son esprit tourmenté, c’est Macky SALL qui lui a piqué la place. Il aurait voulu une application de la charte de gouvernance démocratique, mais Macky SALL est resté cohérent, il a choisi de prendre juste ce qu’il voulait bien et ça rend malade le surdoué Diallo. Il l’accuse depuis quelques temps de vouloir : « casser la dynamique de la gouvernance démocratique issue des Assises Nationales et asseoir les bases d’une présidence à vie, ainsi qu’un émirat gazier ». De fait, il est devenu même invivable dans ses cercles d’amitié, car il trouve des taupes partout à la solde du président Macky SALL. Tout lui paraît suspect et dangereux. Acariâtre à souhait, il insulte tout le monde à présent, traitant les apéristes de voleurs, de mafieux et de je ne sais quel autre nom d'oiseau. La paranoïa chez lui n'a plus de limites. Ce schéma n'est en fait que la manifestation d'une sorte de schizophrénie politicienne qui inhibe toute logique cartésienne pour mettre en avant la frousse, la fourberie et la sottise de MLD le surdoué
Aliou Ndao FALL.
VAR Républicaine

 

Commentaires
1 commentaires
Auteur : Posté le : 17/09/2020 à 21h32

Désolé mais il n'ya pas plus misérable qu'un journaliste qui est prêt à baisser sa culotte pour des jetons que la femme du président lui offre pour insulter d'honnorable citoyens. Dégueulasse.

Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

22 - Septembre - 2020

Mali:Le chef de la junte appelle les Maliens à soutenir les forces étrangères "partenaires"

Le chef de la junte au pouvoir au Mali, le colonel Assimi Goïta, a appelé mardi ses compatriotes à soutenir les forces étrangères "partenaires" présentes...

22 - Septembre - 2020

Autosuffisance alimentaire : Abdoul Mbaye nargue Macky Sall

L’ancien premier ministre tourne dérision la promesse de Macky Sall d’atteindre l’autosuffisance alimentaire expliquant sur Tweeter que « le mirage...

22 - Septembre - 2020

Tournée économique : Moustapha Diakhaté charge Macky Sall

La tournée économique que le Président de la république effectue dans le Sine et le Saloum n’est visiblement pas du goût de Moustapha Diakhaté. Dans...

22 - Septembre - 2020

Rapport du Departement américain sur le climat des investissements 2020: voici la réaction du Secretariat exécutif de l'Alliance pour la Paix et le Développement(APD)

Le Secretariat exécutif restreint de l'Alliance pour la Paix et le Développement(APD) s'est reuni ce lundi 21 septembre 2020, par visioconférence, pour statuer sur le Rapport...

22 - Septembre - 2020

PORTRAIT : QUI EST BAH N’DAW, LE NOUVEAU PRESIDENT DE TRANSITION DU MALI?

Ex-ministre de la Défense et des Anciens combattants, l’ancien militaire Bah N’Daw a été nommé président de transition du Mali ce lundi 21 septembre...