THIERNO ALASSANE SALL: « «POURQUOI N’A-T-ON PAS VERROUILLE RUFISQUE OFFSHORE POUR…»

19 - Juin - 2018

Au lieu de réserver 1/3 des recettes non fiscales tirées de l’exploitation du pétrole et du gaz aux générations futures, il serait bien de verrouiller le Bloc Rufisque Offshore aux prochaines générations. C’est la conviction du président du mouvement politique “République des valeurs“, Thierno Alassane Sall, qui parle de «cosmétique» par rapport aux différentes mesures prises par le régime de Macky Sall, concernant la gestion des ressources gazières et pétrolières. Il s’exprimait hier, lundi 18 juin, en marge de la conférence de presse du Fdsrn de l’opposition.

Absent des concertations initiées par le régime de Macky Sall le 12 juin dernier, au Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad), sur les recettes tirées de l’exploitation du gaz et du pétrole, le président du mouvement politique “République des valeurs“ a néanmoins donné son avis sur la question.

En marge de la conférence de presse des membres du Front démocratique et social de résistance nationale (Fdsrn), hier lundi 18 juin, Thierno Alassane Sall a qualifié de «cosmétiques» les mesures prises par le chef de l’Etat, Macky Sall. En effet, concernant la décision du régime de garder 1/3 des recettes non fiscales aux générations futures, l’ancien ministre de l’Energie demande plutôt «pourquoi on n’a pas pris d’abord pour les générations actuelles et les générations futures la meilleure offre ?» Mieux, le nouvel opposant de Macky Sall demande «pourquoi on n’a pas réservé ou verrouillé ce bloc de Rufisque Offshore pour les générations futures ?» Pour lui, il aurait été plus judicieux de le bloquer, le temps de trouver les ressources nécessaires, pour procéder à l’exploitation sur fond propre du bloc de Rufisque Offshore. Cela, dans la mesure où, justifie-t-il, «le prétexte jusqu’ici, c’était qu’on n’avait pas les moyens de faire de l’exploration».

Concernant cette autre mesure du chef de l’Etat, notamment de procéder à des appels d’offre pour l’octroi des 7 autres blocs restants, Thierno Alassane Sall se démarque aussi. En réalité, il pense que c’est une mesure qui vient trop tard, dès lors que les appels d’offre n’ont pas été découverts en 2018. Pour lui, «le Bloc Rufisque Offshore profond aurait du déjà faire l’objet d’appel d’offre». Il persiste et signe que sur ledit bloc, non seulement «on n’a pas fait d’appels d’offre», mais aussi et surtout «il y avait des offres concurrentes qui étaient hautement plus importantes que l’offre de Total».

Mieux, il renseigne que toutes les grandes compagnies étaient venues, mais seule une offre a été prise en compte. Donc, à son avis, le problème ne réside pas dans les parts qu’on alloue à tel ou tel autre secteur, ou à la création de Cos-Petrogaz, mais ce sont les pertes de ressources importantes parce «qu’on n’a pas pris la meilleure offre». Tout compte fait, il pense que le régime est dans la «cosmétique», avec les mesures annoncées.

Sud quotidien 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

21 - Février - 2019

PRÉSIDENTIELLE 2019: LA GRANDE SŒUR DE MACKY SALL DÉCROCHE LE SOUTIEN D’UN GRAND MOUVEMENT DIAKHANKE EN FRANCE

Le mouvement des Amis Diakhankés avec Rokhaya Sall pour la réélection du Président Macky Sall dès le premier tour réunit  quelque quatre cents...

21 - Février - 2019

PARIS:LE PUR SE DÉVOILE

Le parti PUR a mis en place, au cœur de Paris, un Directoire de Campagne pour l'élection présidentielle du 24 Février 2019. Voici un reportage sur la...

21 - Février - 2019

POUR ECLAIRER LE CHOIX DES ELECTEURS AU SCRUTIN PRESIDENTIEL DU 24 FEVRIER 2019 AU SENEGAL : QUEL BILAN POUR MACKY SALL ? (PAR DR SIDY TOUNKARA)

Le 24 février 2019, les 6 683 043 électeurs sénégalais devront se prononcer dans 15 397 bureaux de vote dont 746 à l’extérieur pour choisir leur...

20 - Février - 2019

PRESIDENTIELLE: LA GRANDE MOBILISATION DES RESSORTISSANTS DE NGUIDJILONE EN FRANCE POUR LA REELECTION DE MACKY SALL

Les ressortissants de Nguidjilone, terroir d’origine du candidat Macky Sall, veulent jouer pleinement leur partition dans cette campagne électorale pour pouvoir assurer un second...

20 - Février - 2019

TRIBUNE : NON, M. MACKY SALL, LA CASAMANCE APPARTIENT AU SENEGAL ET VOTERA CONTRE VOUS !!!

« SI VOUS VOULEZ QUE LA CASAMANCE INTEGRE LE SENEGAL, VOTEZ POUR LA COALITION BENNO BOK YAKAAR…. » En prononçant publiquement une telle phrase dans son discours tenu...