LE COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI, 26 JANVIER 2022

26 - Janvier - 2022

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 26 janvier 2022, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a magnifié l’organisation, le 23 janvier 2022, dans le calme et la sérénité, des élections territoriales ; consultations qui ont été libres et transparentes.

Le Président de la République rappelle que ces élections de proximité, consacrent, pour la première fois, le choix des Maires et Présidents de Conseil départemental au suffrage universel direct.

Le Chef de l’Etat salue la fiabilité de notre système électoral et félicite le Ministre de l’Intérieur, l’Administration territoriale, la Commission électorale nationale autonome (CENA), les acteurs du processus électoral, notamment, les électeurs qui se sont mobilisés le jour du scrutin afin de (i) consolider la démocratie sénégalaise et ; (ii) d’approfondir notre politique de décentralisation et de développement territorial.

Le Président de la République invite le Ministre de l’Intérieur à faire l’évaluation globale des élections territoriales.

Abordant la question liée à la dynamique de la modernisation de la Justice, le Chef de l’Etat, suite à l’Audience solennelle de Rentrée des Cours et Tribunaux qu’il a présidée, le mardi 18 janvier 2022, félicite le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, le Premier Président de la Cour suprême, le Procureur général près ladite cour, les Magistrats du Sénégal, le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats, les Notaires, Greffiers, huissiers et l’ensemble des auxiliaires de Justice, pour la parfaite organisation de la cérémonie, marquée par la qualité du discours d’usage et des autres interventions sur le sujet pertinent et actuel "Justice et Conflits fonciers : application de la loi sur le Domaine national".

Le Président de la République demande, notamment, au Gouvernement de poursuivre les efforts consentis dans le but d’intensifier la modernisation du service public de la Justice, à la satisfaction des professionnels et usagers.

Le Chef de l’Etat invite le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, à accélérer, dans le consensus, les réformes judiciaires, en vue de renforcer l’efficacité des acteurs et de l’Administration de la Justice.

Le Président de la République demande, dès lors, au Ministre de la Justice et au Ministre des Finances et du Budget, de veiller au déploiement optimal du programme de modernisation des infrastructures du Ministère de la Justice, doté de deux cent cinquante (250) milliards de FCFA sur dix (10) ans, à partir de 2022. Ce programme, sans précédent, permettra de densifier la carte judiciaire, d’améliorer la fonctionnalité des Cours d’Appel (Dakar, Kaolack, Thiès, Saint- Louis et Ziguinchor et Tambacounda) et des autres juridictions (Tribunaux de Grande instance et d’instance) ; faisant, ainsi, de la Justice de proximité, une réalité nationale.

Le Chef de l’Etat indique, en outre, au Ministre de la Justice, la nécessité de veiller à la célérité des décisions judiciaires en accélérant la dématérialisation des procédures, en renforçant les capacités et les compétences des magistrats, administrateurs des greffes, greffiers et autres auxiliaires de justice.
Le Président de la République rappelle, à cet égard, son attachement particulier à l’amélioration continue des conditions de travail des magistrats et greffiers, mais également à la formation initiale et permanente des concernés, en vue de consolider leur spécialisation et la performance des acteurs judiciaires.
Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement la priorité qu’il accorde au développement de l’Economie numérique.

Le Président de la République souligne, à cet égard, l’urgence d’assurer la mise en service optimale du Supercalculateur, et de finaliser les travaux relatifs au Parc des Technologies numériques (PTN) de Diamniadio.

Le Chef de l’Etat demande, à ce titre, au Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, de préparer, dans un esprit de mise en cohérence technique et d’optimisation de leur gestion, la tenue prochaine d’un Conseil Présidentiel sur les projets structurants du "Sénégal Numérique".

Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Président de la République :

1. adresse ses félicitations et ses encouragements (pour le reste de la compétition) aux "Lions", suite à leur brillante qualification aux quarts de finale de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football ;

2. demande aux Ministres chargés respectivement de l’Agriculture, de l’Eau et du Commerce, de veiller au soutien adéquat (en termes d’adduction d’eau, d’engrais, d’intrants spécifiques, d’unités de stockage et de facilités de commercialisation) aux maraîchers du Sénégal, en particulier ceux de la zone des Niayes, afin d’asseoir les productions, consommations et exportations horticoles ;

3. invite le Ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, à finaliser, avec les partenaires sociaux (travailleurs et employeurs), le projet de Code de sécurité sociale, conformément à ses orientations lors de la 3ème Conférence sociale.

Le Président de la République a clos sa communication sur son agenda diplomatique et sur le suivi de la coopération et des partenariats.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS

- Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives et instructions présidentielles ;
- Le Ministre de l’Intérieur a fait une communication sur le déroulement des élections territoriales du 23 janvier 2022 ;
- Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur la campagne arachidière 2021-2022.

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Président de la République a pris les décisions suivantes :

• Monsieur Doudou SOW, Conseiller des Affaires étrangères principal, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en République du Rwanda, est nommé, cumulativement avec ses fonctions, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Azali Assoumani, Président de l’Union des Comores, avec résidence à Kigali ;

• Monsieur Ousmane MBAYE, Commissaire aux Enquêtes économiques, précédemment Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au Ministère du Tourisme et des Transports aériens, est nommé Secrétaire général du Ministère de l’Elevage et des Productions animales, en remplacement de Monsieur Mamadou Ousseynou Sakho, appelé à d’autres fonctions ;

• Monsieur Papa Baba DIASSE, Inspecteur de l’Enseignement élémentaire, est nommé Directeur des Examens et Concours au Ministère de l’Education nationale, en remplacement de Monsieur Amadou Moctar NDIAYE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Fait à Dakar, le 26 janvier 2022
Le Ministre des Collectivités Territoriales,
du Développement et de l’Aménagement des
Territoires, Porte-Parole du Gouvernement

Oumar GUEYE

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

30 - Juin - 2022

SCRUTIN DU 31 JUILLET 2022 : L’ACTE 1 DE LA CHUTE DE MACKY SALL (PAR SEYBANI SOUGOU)

Ce mercredi 29 juin 2022 risquait de plonger le Sénégal, une nouvelle fois, dans le chaos, et de créer les conditions d’une confrontation violente entre le peuple et les...

30 - Juin - 2022

"Démocratie piétinée" : le Parti socialiste du Sénégal s’en prend à son camarade français Olivier Faure

Les responsables du Parti socialiste du Sénégal n’ont pas apprécié la sortie de leur camarade Olivier Faure, Premier Secrétaire du Parti socialiste...

30 - Juin - 2022

YEWWI SE FISSURE À GUÉDIAWAYE : Des proches de Gakou tirent sur Ahmed Aïdara, Pastef pose un acte qui sème le doute...

Dans la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) au niveau de Guédiawaye, rapporte Le Quotidien qui donne l'information, les responsables ne parlent pas le même langage à un mois des...

30 - Juin - 2022

MAMADOU DIOUF : AU SENEGAL, « LA DEMOCRATIE VIT UNE GRAVE DEGENERESCENCE »

Le moins qu’on puisse dire est le l’historien Mamadou Diouf, professeur aux USA, n’est point satisfait de l’état actuel de la démocratie...

30 - Juin - 2022

MAMADOU DIOUF A PROPOS DE SONKO : « SA FORCE, C’EST SON IMAGE »

Au Sénégal, les jeunes s’emparent de la politique en manifestant avec force leur soutien à Ousmane Sonko. Quels sont les ressorts de sa popularité ? « Sa...