Développement : la BAD estime que l’Afrique doit investir massivement dans les infrastructures

18 - Janvier - 2018

L'Afrique doit investir massivement dans ses infrastructures pour accélérer sa croissance économique, qui devrait rebondir en 2018, estime la Banque africaine de développement (BAD) dans un rapport publié mercredi.
Le continent doit investir entre 130 et 170 milliards de dollars par an dans ses infrastructures, alors que les investissements n'ont atteint que 62 milliards de dollars en 2016, selon le rapport annuel de la BAD, les Perspectives économiques en Afrique 2018, présenté au siège de la Banque à Abidjan.

Parmi les besoins prioritaires, la BAD cite l'électricité, l'eau et les transports, mais aussi la santé et l'éducation.

avce Afp

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

09 - Avril - 2021

L'Artp met en demeure Sonatel - Orange! (Document)

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a servi une seconde mise en demeure à Orange. La mesure lui a été...

07 - Avril - 2021

Milliards pour l'emploi des jeunes: des économistes décortiquent les failles du nouveau dispositif de Macky

Après huit ans à la tête de notre pays, le président Macky Sall fait toujours face à l’équation des jeunes englués dans un chômage...

03 - Avril - 2021

MACKY SALL ANNONCE LE RECRUTEMENT DE 65.000 JEUNES

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé samedi qu’une enveloppe de 80 milliards de francs CFA sera dégagée dès mai prochain, pour recruter 65.000 jeunes...

31 - Mars - 2021

L’Armp freine la Senelec sur un marché de plus de 15 milliards

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a bloqué un marché de la SENELEC relatif à l’amélioration de l’accès...

26 - Mars - 2021

Parifoot a apporté à la Lonase un chiffre d'affaires de plus de 122 milliards FCfa en 2020

La Loterie nationale sénégalaise (Lonase ) a le monopole des jeux dans notre pays. Les jeux de pronostics et de hasard constituent aujourd’hui un phénomène...