Décès de Idrissa Goudiaby: le Procureur de Ziguinchor parle "d'une mort par arme blanche"

22 - Juin - 2022

Tout comme l'autopsie, le Procureur de Ziguinchor parle d'une mort par arme blanche et non par balle de Idrissa Goudiaby, décédé, le 17 juin au cours du rassemblant non autorisé de la coalition Yewwi Askan Wi.

"L'expertise médico-légale réalisée le 19 juin 2022 a conclu à une mort violente par choc hémorragique suite à une plaie pénétrante du cou causée par une arme blanche contondante", lit-on dans le communiqué du parquet de Ziguinchor.

Le document retrace les faits qui ont conduit à la mort d'homme à Ziguinchor. "Le 17 juin 2022. le Commissariat Central de Ziguinchor a été informé du décès au cours de la manifestation du même jour du sieur idrissa GOUDIABY. Ce dernier aurait été touché au cou par balle, d'après le groupe de manifestants qui ont procédé à son évacuation. Un transport effectué à la morgue du Centre Hospitalier Régional de Ziguinchor a permis aux enquêteurs de constater une blessure béante sur le côté droit du cou".

La même source d'indiquer que "suivant réquisition à personne qualifiée en date du 18 juin 2022, un médecin légiste a été requis à l'effet de pratiquer une autopsie en vue de déterminer les causes du décès et d'établir un rapport sur les résultats de ses constatations."

Le parquet informe par ailleurs qu' une enquête est ouverte pour déterminer les "circonstances de cette perte en vie humaine et identifier le ou les auteurs en vue de leur traduction devant les juridictions compétentes. Toute personne dont la déposition s'avérera nécessaire à la manifestation de la vérité sera entendue."

La famille de la victime persiste sur la thèse de la mort par balle

A noter que la famille de la victime s'est exprimée par voie de presse. Réfutant ainsi les résultats de l'autopsie qui soutient que Idrissa Goudiaby est décédé par arme blanche. D’après elle, Idrissa Goudiaby serait victime d’une blessure par arme à feu lors de la manifestation. Elle réclame une contre-expertise.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

29 - Juin - 2022

AVIS DE TEMPÊTE À DAKAR ET AILLEURS

Encore une journée qui risque d’être pesante pour les populations de Dakar, au vu des risques de heurts pouvant survenir entre forces de l’ordre et partisans et/ou...

29 - Juin - 2022

Manifestation de Yewwi : 8 mandats d'arrêt requis contre des éléments de la "Force spéciale"

Les choses se corsent pour les onze (11) éléments de la « Force spéciale » arrêtés lors de la manifestation interdite du 17 juin dernier, de la...

29 - Juin - 2022

11 CLINIQUES SANCTIONNÉES PAR LE MINISTÈRE DU COMMERCE

Onze (11) cliniques du Sénégal ont déjà été sanctionnées par la direction du commerce qui a initié un contrôle de tarification. Un...

29 - Juin - 2022

Chavirement d'une pirogue au Kafountine : le bilan passe à 14 morts

Le bilan du chavirement au large de Kafountine, un village du Sénégal situé en Basse-Casamance, d'une pirogue contenant 150 migrants en partance pour l'Espagne, s'est alourdi....

29 - Juin - 2022

DRAME AU LAC ROSE : LA MER REJETTE LES CORPS SANS VIE DE CINQ CANDIDATS AU BFEM

Les séries de noyades recommence sur nos plages en ce début des vacances scolaires. Annoncés quatre c’est finalement cinq élèves qui ont été...