Exigence du certificat de nationalité pour les documents administratifs : Les Soninkés de l’Apr-BBY dénoncent et menacent

23 - Janvier - 2023

La communauté Soninké du Sénégal dans son ensemble ainsi que sa diaspora a fait face à la presse ce dimanche pour exiger un certain nombre de doléances au président de la République Macky Sall. Ils menacent de boycotter massivement la vente des cartes de membres de l’Alliance Pour la République (Apr), faire d’autres points de presse, des manifestations, mais aussi compte prendre leurs responsabilités à la prochaine élection présidentielle pour sanctionner leur leader au profit d’un candidat de leur choix qui prendra en compte leurs demandes.

« Nous n’avons pas lésiné sur les moyens financier, matériel, moral et sur le plan de la mobilisation des électeurs pour porter son Excellence Monsieur le Président Macky SALL à la tête de la Magistrature suprême du Sénégal depuis 2012. La communauté Soninké constate qu’elle a été simplement oubliée dans les décisions présidentielles. La communauté Soninké du Sénégal ainsi que sa diaspora souffrent beaucoup de cette situation et exigent du Président Macky Sall de reconsidérer rapidement sa position en donnant satisfaction aux doléances suivantes : la nomination politique des cadres Soninkes dans le gouvernement et a des postes de responsabilité, des demandes d’embauches de jeunes dans les ports de Dakar, Aéroport Blaise Diagne, des demandes de financements pour les projets des femmes et des jeunes, octroi de matériels agricoles pour les projets d’agriculture, l’autorisation de l’enseignement de la langue soninké dans toutes les universités du Sénégal… Durant ces deux mandats, toutes les communautés nationales ont vu leurs enfants accéder à des postes de ministre, de DG, d’ambassadeurs sauf les cadres Soninkés », Youssouph Cissé, leur porte-parole.

Parlant de la suppression de l’exigence du certificat de nationalité sénégalaise pour les dépôts de carte d’identité & passeports, M. Cissé soutient : « L’administration exige de chaque Soninké la présentation d’un certificat de nationalité lorsqu’elle veut obtenir une carte d’identité et/ou un passeport parce qu’elle estime que les soninkés se trouvent au Sénégal, au Mali, en Mauritanie, Gambie, etc. Or, l’administration n’exige ce document que lorsqu’elle a une suspicion à l’égard de cette personne. Les soninkés ont habité ces terres bien avant la naissance des grands marabouts El Oumar Foutiyou TALL et Mamadou Lamine DRAME. Toute la communauté Soninké vit très mal cette situation où l’administration la suspecte et la traite différemment par rapport au reste de la population. Il y a donc ici une rupture d’égalité dans la loi. C’est pourquoi, nous demandons au président de la République de diligenter une enquête par les services compétents de l’Etat pour faire la lumière sur le problème afin de cesser de telles pratiques pour un Sénégal pour tous ».

Toutefois, déclare Youssouph Cissé, « la communauté Soninké demande à tous ses membres un boycott massif de la vente des cartes de membre APR tant que leurs doléances ne seront pas prises en compte par le président de la République. Si nous ne sommes pas entendus, nous ferons d’autres points de presse et des demandes d’autorisation de manifestations auprès du préfet de Dakar. Si nous ne sommes pas entendus, également, nous prendrons nos responsabilités à la prochaine élection présidentielle. Nos cartes d’électeurs sont prêtes. Nous voterons pour le candidat que nous voudrons et qui prendra en compte nos demandes politiques, sociales, culturelles, économiques, financières, etc. ». (Avec Pressafrik)

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

31 - Janvier - 2023

Braquage mortel Keur Massar : Le gardien de la mosquée était dans le coup

La nuit du 17 janvier, les habitants du quartier Grand-Médine de Keur Massar se sont réveillés dans la stupeur. Des braqueurs armés ont tué un vigile...

30 - Janvier - 2023

Incendie au marché Ocass de Touba: 480 cantines et étals ainsi que 70 magasins partis réduits en cendre

Le violent incendie, qui a ravagé lune partie du marché Ocass de Touba, dans la nuit du samedi au dimanche de 22h30 à 00h48, a occasionné d'énormes...

27 - Janvier - 2023

Affaire Adji Sarr : Après les accusations de Sonko, Serigne Bassirou Gueye livre sa version des faits, s'enfonce et enfonce la gendarmerie

Le nouveau président de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Serigne Bassirou Guèye, a renfilé sa robe de Procureur de la...

27 - Janvier - 2023

Affaire Adji Sarr: Les avocats de Sonko demandent l'annulation de l’ordonnance du magistrat instructeur

Renvoyé devant la Chambre criminelle dans l’affaire l’opposant à l’ex-masseuse Adji Sarr, le leader de Pastef, Ousmane Sonko, n’a pas dit son dernier mot,...