OPINION : CE QUE MARIAMA DIALLO PENSE DE L’OUVERTURE EVENTUELLE D’UN EHPAD A DAKAR

22 - Octobre - 2021

Suite à la publication, sur infos15, d’une article dans lequel Dominique Bourgine exprimait sa volonté d’ouvrir un EHPAD à Dakar, Marima Diallo, infirmière exerçant en France, a tenu à réagir.
C'est avec une grande attention que je lis cette contribution.
Tout en espérant que les conditions d'accueil, d'hébergement et de soins seront à la fois, à la hauteur et digne des futurs résidents (norme iso 9001).
Toutefois, je souligne la dégradation des prises en charge dans ce genre d'institution en France, pour cause d'effectifs manquants, de restrictions budgétaires ayant un fort impact sur l'ensemble des soins, allant des besoins primaires, boire et manger, suivi du peu d'activités proposées.
Sans compter sur l'absence, voire un ciblage de l'accès à la formation limité et/ou en inadéquation avec la demande des salariés et les besoins des résidents.
De plus des salaires bas observés, par rapport à la charge de travail, physique et psychologique.
Enfin pour conclure, je pense que ce genre de structure, désengorgera plutôt celle de la France, et une nouvelle clientèle y verra le jour.
Le marché de la personne âgée "Française" a de beaux jours devant elle, si cette nouvelle convention venait à être signée...
Concernant le droit de nos retraités sénégalais, résidant français où en sommes-nous, ? C'est là malheureusement que le bât blesse.
J'invite nos sociologues et politologues à débattre sur ce sujet

Mariama Diallo infirmière

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

21 - Juillet - 2022

Inondations à Keur Massar: le nouvel autopont sème le désarroi

L’autopont de Keur Massar mis en circulation le 14 juillet dernier et qui était destiné à améliorer la mobilité urbaine de ce département, est...

21 - Juillet - 2022

Amnesty International lance la campagne "Protégeons les manifs" et cite le Sénégal parmi les pays où les libertés sont en danger

L'organisation Amanesty International a lancé mardi 19 juillet 2022, une nouvelle campagne mondiale, destinée "à contrer les efforts redoublés et élargis que...


20 - Juillet - 2022

Le partage littoral divise à Guédiawaye

Le mouvement citoyen «Taxaw temm aar sunu gox» est en désaccord avec les autorités sur le partage du littoral, suite au décret de déclassement du chef de...

20 - Juillet - 2022

Alerte des agents municipaux de Guédiawaye sur la violence

Les agents municipaux de la Ville de Guédiawaye déplorent la violence qui sévit dans l’espace politique notamment dans leur localité. Ils se sont fendus...