Dr El Haj Ndiaye Diop avertit: « Il y aura forcément des cas positifs à l’école, mais il faudra tout faire pour protéger les personnes vulnérables »

19 - Juin - 2020

​La reprise des enseignements-apprentissages prévue jeudi prochain ne sera pas sans conséquences sur le plan sanitaire. Le Dr El Hadj Ndiaye Diop de l’hôpital Ndamatou de Touba en est convaincu.

« Sur le plan éducatif, la reprise sera effective le 25 juin. car l’année ne peut pas être blanche eu égard aux conséquences de la dernière année blanche. mais ce qu’il faut dire, c’est qu’il y a une panique générale. Une situation psychologique va se poser parce qu’il y aura forcément des cas positifs à l’école avec cette reprise des cours. Car nos écoles ne sont pas préparées à cette nouvelle situation d’épidémie, cette situation d’urgence. mais on est obligé de s’adapter rapidement tout en corrigeant les failles. Les enseignants ne sont pas obligés de porter leurs masques quand ils sont au tableau », a-t-il confié dans les colonnes du journal Le Témoin.

Avant de poursuivre: « En revanche, en salle des professeurs ou à la surveillance, ils devront obligatoirement avoir leurs masques bien attachés pour éviter toute contamination à leur niveau et respecter les mesures sanitaires édictées par les autorités sanitaires. Il faut dire que le risque chez les enfants est moindre. mais il faudra impérativement protéger les personnes âgées, les obèses, les personnes ayant des comorbidités…. En quelque sorte, les personnes les plus fragiles, les plus vulnérables. parce que les enfants vont être en contact avec elles. donc, ces personnes doivent faire un maximum d’attention. Il faudra aussi tout faire pour que la courbe de cette éventuelle vague de contaminations n’atteigne pas un certain niveau. sinon, ce serait la catastrophe. »

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

18 - Janvier - 2021

SIGNATURE D’UN PROTOCOLE CADRE DE COOPÉRATION ENTRE L’UVS ET LES "ECOLES AU SÉNÉGAL"

Le professeur Moussa Lo, coordonnateur de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), et Chérif Ndiaye, directeur des ’’Ecoles au...

17 - Janvier - 2021

COVID19 : MODOU DIAGNE FADA PLAIDE POUR LA FERMETURE DES ÉCOLES PENDANT 3 SEMAINES

Le directeur général de la Sonacos, Modou Diagne Fada, par ailleurs, président du parti LDR/Yessal a plaidé pour la fermeture des écoles pendant au moins trois...

16 - Janvier - 2021

UGB : LES ÉTUDIANTS ENTAMENT UNE OPÉRATION D’EMBELLISSEMENT DU CAMPUS DE SANAR

La commission sociale des étudiants de Saint-Louis a entamé samedi un projet de rafraîchissement des murs des villages du campus en vue d’améliorer le cadre de vie...

15 - Janvier - 2021

CHEIKH OUMAR HANNE CHEZ LA FAMILLE DE DIARY SOW À MALICOUNDA

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hanne, s’est rendu ce vendredi à Malicounda (Mbour) pour témoigner...

14 - Janvier - 2021

CHRONIQUE EDUCATION ET FORMATION: PRIVILEGIER LES FILIERES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUE OUI, MAIS...(CHEIKH SIDOU SYLLA)

Si le choix du Sénégal de privilégier les filières scientifiques et techniques est salutaire, le succès de ce virage dépendra certainement de...