Seydina Issa Laye: « les tarikhas doivent être au cœur du dialogue national lancé par le président «

11 - Mars - 2019

Suite à la conférence de presse organisée par la commission d’organisation des layene, le fils du khalife des layènes s’est exprimé sur le dialogue national lancé par le Président de la République du Sénégal, Macky Sall.

Selon Seydina Issa, les tarikhas doivent remplir leur devoir et prônent pour la paix dans le pays. « Les tarikhas doivent être au cœur du dialogue national », a laissé entendre Seydina Issa Laye.
Avant d’appeler à lutter contre les inégalités et à consolider la conscience citoyenne.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

24 - Janvier - 2020

Scandale au cœur du ministère de l’hydraulique: L’ex directeur de l’hydraulique et l’ex Dage, arrêtés

Libération livre dans sa publication du jour qu’une affaire de scandale portant sur les forages éclabousse le ministère de l’Hydraulique. Gorgui Sow, Pdg de Gti,...

23 - Janvier - 2020

« ÑOO LANK » INVESTIT LES RUES DE KEUR MASSAR

« Ñoo Lank » dans les rues de Keur Massar, mercredi 22 janvier. Le Collectif compte investir la rue pour sensibiliser les populations sur la hausse du prix de...

23 - Janvier - 2020

Attaque à main armée dans le sud du pays : Des véhicules de la société Sodéfitex emportés

Des individus lourdement armés ont emporté un pick-up de la Sodéfitex du secteur de Vélingara dans un braquage survenu sur l’axe Kolda-Ziguinchor. A en croire...

23 - Janvier - 2020

REVUE DE PRESSE : DIVERS SUJETS AU MENU DES QUOTIDIENS

Le lancement des flyers de sensibilisation contre la hausse du prix de l’électricité, l’exclusion de Moustapha Diakhaté de l’Alliance pour la...

23 - Janvier - 2020

LE COLLECTIF DES PHARMACIENS DE CASAMANCE SALUE L'ENGAGEMENT DES CHEFS D'ETAT DE CRIMINALISER LE TRAFIC DE FAUX MÉDICAMENTS

Le collectif des pharmaciens des régions de Ziguinchor et de Sédhiou saluent vivement la décision, prise à Lomé, par dee chefs d'Etat africains pour criminaliser...