Tabac. Les industriels ciblent les populations vulnérables d’Afrique

12 - Mars - 2018

Les experts de la lutte contre le tabagisme pointent du doigt les pratiques de « marketing agressif » développées par les industriels du tabac. 80 % des décès liés à la consommation active ou passive surviennent dans les pays aux revenus faibles et moyens, notamment en Afrique.

Selon la dernière édition de L’Atlas du tabac, qui compile les données mondiales sur le sujet, la puissante industrie du secteur cible les populations vulnérables en Afrique, Asie et Moyen-Orient, où les régulations visant à limiter la consommation de cigarettes demeurent insuffisantes.

 

L’Afrique particulièrement en danger

Les spécialistes de la lutte anti-tabac estiment ainsi que « l’industrie du tabac vise délibérément les pays laxistes en matière de législation anti-tabac et exploite les gouvernements, les agriculteurs et les populations vulnérables en Afrique ».
Le continent « se situe à un point critique » selon les auteurs de ce document de référence, lancé à l’occasion de la 17e Conférence mondiale « Tabac ou santé » au Cap, en Afrique du Sud, début mars. En Afrique sud-saharienne, la consommation de tabac a ainsi augmenté de 52 % entre 1980 et 2016. Une hausse liée, selon les experts, à la « croissance démographique et au marketing agressif des producteurs de cigarettes ».
Des efforts à amplifier

Plus d’1,1 milliard de personnes fument dans le monde entier et 80 % des décès liés à la consommation active ou passive de tabac surviennent dans les pays aux revenus faibles et moyens. « La proportion de ce fardeau ne va cesser d’augmenter pour les pays africains si les gouvernements ne mettent pas en place des politiques de lutte », met en garde L’Atlas du tabac.
Les mesures prises, notamment à Madagascar, au Burkina Faso, au Kenya, en Afrique du Sud et à Djibouti, sont toutefois saluées.
En 2016, le tabac a causé la mort de 7,1 millions de personnes dans le monde et 884 000 décès étaient liés à la consommation passive.

ouest france

Autres actualités

18 - Septembre - 2018

Entreprenariat: 130 jeunes et femmes de la Casamance formés en aviculture, transformations de fruits et légumes et en micro jardinage par l'Association "la Casamance J'y suis J'y reste et J'y investis"

L’Association ‘’la Casamance J’y suis J’y reste et J’y investis’’ (CSRI) veut apporter sa contribution au développement de la Casamance. Elle...

14 - Septembre - 2018

Air Sénégal fait plier Corsair sur la liaison Dakar-Paris

Affaire juteuse, Corsair a tout fait pour garder la ligne Dakar-Paris. Mais après quatre ans d'exploitation, l'accord signé avec l'Etat sénégalais est clair : la...

14 - Septembre - 2018

Le Sénégal face à une pénurie de poissons

Pays où le poisson est roi, au cœur des traditions culinaires, le Sénégal fait actuellement face à une quasi-pénurie. Saison des pluies, pollution,...

10 - Septembre - 2018

SENEGAL: Une société d’investissements d’au moins 20 milliards de francs CFA de capital en gestation

La Journée d’intégration et de partage des membres du Club des Investisseurs Sénégalais (CIS) s’est terminée samedi au King Fahd Palace sur...

10 - Septembre - 2018

Message du Président Macky Sall aux Membres du Club des Investisseurs Sénégalais

Juste avant la clôture de la journée d’intégration et de partage, le président Babacar NGOM a reçu un message du Chef de l’Etat, Macky Sall, en...