3ème MANDAT: L'IRIS ETRILLE ALIOUNE NDOYE, "LE RENEGAT"

29 - Mars - 2023

" La candidature de Macky Sall devrait être une exigence " est le nauséabond vomi servi par Alioune Ndoye , le futur ex militant du parti socialiste .

Ses propos et son verbe caractérisés par une intense haine à l'endroit de Taxawu Sénégal et de Pastef prouvent que la suffisance et l'orgueil de Alioune Ndoye sont aux antipodes de l'élégance, de la démocrate et des valeurs républicaines .

Il doit être entendu sur ses affirmations gratuites relatives aux prétendues et imaginaires forces occultes dont il le seul à savoir l'existence ou la présence au Sénégal .

L' état de droit , la republique et la démocratie ne sont point compatibles avec le parjure , le mensonge, le déni et le dédit qui distinguent Alioune Ndoye qui , une semaine avant son entrée dans le gouvernement , squattait le salon de Khalifa Ababacar Sall et les couloirs de Barthélémy Diaz .

Il avait déserté la maison Leopold Sedar Senghor pour mieux préparer sa chute dans les nacelles de Taxawu Sénégal.

Aujourd'hui , en service obligé et en renégat patenté, Alioune Ndoye est le seul ministre issu des partis de gauche membres de la coalition BBY à prendre fait et cause pour la violation de la constitution qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs , à minimiser la valeur morale de la parole et à renier le sens de l'ethique de responsabilité.

Toute honte bue , au cours du séminaire des 11 et 12 février 2023 dont la synthèse finale est toujours attendue , Alioune Ndoye a été durement lessivé et essoré par les représentants de l'IRAS dans le second atelier où il voulait imposer BBY comme unique cadre salutaire pour le parti socialiste alors que les résultats des élections locales du 23 janvier et législatives du 31 juillet 2022 ont prouvé le contraire : les dakarois l'ont vomi pour l'éternité.

Écrasé, pressurisé , rejeté et vidé de toute substance honorable , Alioune Ndoye , sans mandat du parti socialiste , est dans sa logique indigne , abjecte et indécente d'ourdir son coup d'état contre la secrétaire générale intérimaire Aminata Mbengue Ndiaye.

Malheureusement pour lui , l'Initiative de Réflexions et d'Actions Socialistes
( IRAS) veille au grain et ne menagera aucun effort pour la présence d'un candidat socialiste à la présidentielle de 2024 , la disqualification du président de la republique sortant pour des raisons morales et juridiques d'une incontestable évidence et la concrétisation des retrouvailles socialistes .

En fou du roi devant l'éternel, Alioune Ndoye oublie que le propre du capitaine des océans et des fleuves est sa décomposition facile et rapide qui rend sa consommation impropre et dangereuse .

L'IRAS fait injonction aux instances disciplinaires la convocation de Alioune pour violation des statuts, du règlement intérieur et de la charte du militant qui lui interdisent toute démarche qui pourrait faire croire à un engagement du parti socialiste dont il n'est pas le porte parole.

Bureau Exécutif de l'Initiative de Réflexions et d'Actions Socialistes (IRAS)

 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

01 - Mars - 2024

Front de résistance : Les politiques et la société civile se liguent contre Macky Sall

Le F24, le FC25, le FDD, Aar Sunu Élection, des candidats dits »spoliés » et des universitaires se sont regroupés autour d’un Front pour la résistance...

01 - Mars - 2024

Réintégration de Ousmane Sonko dans le fichier électoral : Le pourvoi de l’Etat du Sénégal sera examiné le 14 mars prochain

Condamné et radié des listes électorales, le juge de Ziguinchor avait ordonné la réintégration d’Ousmane Sonko dans le fichier avant...

29 - Février - 2024

Conclusions du Dialogue et Date du Scrutin : Ce que Macky compte saisir le Conseil Constitutionnel

Le président Macky Sall va saisir le Conseil constitutionnel, après avoir reçu les conclusions du dialogue le 4 mars prochain. Il soumettra aux «sages» la question...

29 - Février - 2024

Date de la présidentielle de 2024 : les conclusions du dialogue remises au président Macky Sall le 4 mars

Les recommandations issues du dialogue national seront remises au président de la République, Macky Sall, le 4 mars prochain. Le chef de l’Etat saisira, par la suite, le...

29 - Février - 2024

F24, FC25, Aar Sunu Election et universitaires : « Fippu » pour une Présidentielle avant le 2 avril

Le front de résistance « Fippu » (résistance), composé du F24, du FC25, de « Aar Sunu Election » et d’un groupe d’universitaires,...