Amadou Bâ change de ton et muscle son discours

01 - Décembre - 2023

Le premier ministre, Amadou Ba, par ailleurs candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar à l’élection présidentielle de février prochain a rencontré, hier les femmes de l’Alliance pour la république aux Parcelles Assainies.

Selon ‘’Les Echos’’ qui donne la nouvelle dans sa parution de ce vendredi, lors de cette rencontre, le chef du gouvernement n’a pas mâché ses mots, car il a tenu un discours musclé pour attaquer ‘’les fossoyeurs’’. «Le pays ne tenait qu’à un fil. Et je vous dis, les démons sont toujours là. Les fossoyeurs ont démarré leur entreprise de destruction ici aux Parcelles Assainies», a-t-il déclaré dans les colonnes du journal.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

05 - Mars - 2024

Projet de loi d’amnistie : L’Assemblée nationale mise en branle

La fameuse loi d’amnistie, convoquée par Macky Sall, pour apaiser la tension politique à la veille de son départ du pouvoir, est actuellement dans les couloirs de...

05 - Mars - 2024

Rapport du dialogue remis au Président Macky Sall : La saisine du Conseil Constitutionnel, la prochaine étape

Le président de la République Macky Sall a reçu ce lundi le rapport du dialogue national qui lui a été remis par le ministre des Affaires Etrangères...

05 - Mars - 2024

Le journaliste Daouda Mine : "Le processus électoral va reprendre à zéro, si Macky Sall…"

C'était l'une des questions majeures lors du dialogue national : le processus électoral va-t-il se poursuivre ou sera-t-il recommencé ? Finalement, la première...

04 - Mars - 2024

Loi d’amnistie : le projet de loi déposé à l’Assemblée, la conférence des présidents se réunit ce lundi

Le projet de loi portant amnistie examiné et adopté en conseil des ministres mercredi dernier, est sur la table du Président de l’Assemblée nationale.Macky Sall...

04 - Mars - 2024

[Documents] Loi d'amnistie : Macky Sall dévoile les motifs

Le chef de l'Etat passe à l'acte. Macky Sall, qui dit tenir à l'appaisement de l'espace public sénégalais, a pris un décret, ce 1er mars, portant...