Amnesty International lance la campagne "Protégeons les manifs" et cite le Sénégal parmi les pays où les libertés sont en danger

21 - Juillet - 2022

L'organisation Amanesty International a lancé mardi 19 juillet 2022, une nouvelle campagne mondiale, destinée "à contrer les efforts redoublés et élargis que certains Etats déploient pour saper" le droit fondamental de manifester pacifiquement. fondamental. Le Sénégal est cité dans le lot de pays dits liberticides comme la Russie, le Sri Lanka, le Nicaragua, qui restreignent les droits des citoyens.

"De la Russie au Sri Lanka, en passant par la France, le Sénégal, l’Iran et le Nicaragua, des États ont entrepris de mettre en œuvre un éventail de plus en plus large de mesures visant à réprimer la dissidence organisée. Aux quatre coins du monde, des manifestant·e·s se heurtent à plusieurs obstacles ardus : refoulements, associés à un nombre grandissant de lois et d’autres mesures restreignant le droit de manifester ; recours abusif à la force, développement d’une surveillance massive et ciblée ; coupures de l’accès à Internet et censure en ligne ; violences et stigmatisation", lit-on dans la déclaration d'Amnestry International.

Qui ajoute: "Au Sénégal, les manifestations politiques dans le centre de Dakar sont interdites depuis 2011, ce qui empêche les rassemblements à proximité des bâtiments officiels. Les interdictions répétées de manifester et la mort de personnes dans le contexte de manifestations constituent une menace réelle pour le droit de manifester".

Selon Amnesty, "différents États utilisent de plus en plus les pouvoirs d’urgence comme prétexte pour réprimer la dissidence. Cela a été le cas au plus fort de la pandémie de COVID-19 dans plusieurs pays, dont la Thaïlande. En République démocratique du Congo, un « état de siège » instauré par les autorités a conféré à l’armée et à la police de vastes pouvoirs s’agissant de restreindre les manifestations dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu depuis mai 2021".

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

01 - Octobre - 2022

LE FILS DE MARIAMA SARR HEURTE UN SCOOTERISTE AVEC UN VEHICULE DU PALAIS

Cheikh Sonhibou Mbaye, fils du fils du nouveau ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion Mariama Sarr est dans la tourmente. C. S. Mbaye, la...

29 - Septembre - 2022

Procès du 28 septembre en Guinée: L'audience renvoyée au 4 octobre, Moussa Dadis Camara et Cie retournent en prison

A peine ouvert, le procès du 28 septembre 2009, ouvert hier à Conakry, a été renvoyé à la demande des avocats de la défense. La reprise de...

29 - Septembre - 2022

Rebondissement dans l'affaire Kalifone Sall-Adja Thiaré: Le procureur veut accélérer le dossier

Du nouveau dans l'affaire Kaliphone Sall-Adja Thiaré Diaw ! Selon des sources proches du dossier, le procureur de la République veut que les choses s'accélèrent. Selon...

28 - Septembre - 2022

TAMBACOUNDA : NEUF PASSAGERS TUES DANS UN ACCIDENT DE LA CIRCULATION

La route continue à endeuiller les familles sénégalaises. Neuf morts et cinq blessés, tel est le bilan d’un grave accident s'est produit à 5km de...

28 - Septembre - 2022

Chavirement d'une pirogue à Oussouye: Un troisième corps retrouvé

Le bilan du chavirement d'une pirogue hier, au large des côtes de Ebunkutt, près de l'île de Cachouane, dans le département d'Oussouye, s'est alourdi ce matin. Le corps...