APR FRANCE : AMADOU TALLA DAFF TRAVAILLE POUR UN « SECOND QUINQUENNAT » EN FAVEUR DE MACKY SALL

25 - Octobre - 2021

Le coordinateur de la DSE APR est droit dans ses bottes s’agissant de la candidature de Macky Sall à la présidentielle de 2024. Autrement dit, pour Amadou Talla Daff, le chef de l’Etat a droit à un « second quinquennat » contrairement à la position que défendent l’opposition et certains leaders de la société civile. Mieux tous les actes que M. Daff posera en sa qualité de patron de l’APR/France iront dans le sens de la concrétisation de son souhait.
En tout cas, sa sortie, dimanche, 24 octobre, lors de l’installation de la coordination APR du 95, a été claire comme de l’eau de roche sur le mandat présidentiel : « Je me battrai pour que le président de la République ait un second quinquennat s’il le veut », a-t-il dit. Inutile d’ajouter que son propos a été salué par un tonnerre d’applaudissements, preuves manifestes de l’adhésion du public.
Et comme pour montrer sa détermination dans cette optique, il a décidé que seules les personnes qui partagent sa conviction sur le troisième mandat seront membres de l’équipe dirigeante de la DSE APR France. Et l’une de leurs missions, c’est naturellement de massifier le parti en France pour donner toutes les chances à Macky Sall de rempiler. Pour ce faire, laisse entendre Talla Daff, l’enrôlement des binationaux sera une priorité pour lui.
Cheikh Sidou SYLLA

Commentaires
1 commentaires
Auteur : Posté le : 25/10/2021 à 18h08

N'allez pas plus vite que la musique, attendez d'abord que le principal concerné se prononce !

Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

21 - Janvier - 2022

QUELQUE 6 613 962 DE SÉNÉGALAIS AUX URNES DIMANCHE

Quelque 6 613 962 de Sénégalais se rendent aux urnes, dimanche, pour l’élection de maires de communes et de villes et de présidents de conseils...

21 - Janvier - 2022

REVUE DE PRESSE : LES VIOLENCES ÉLECTORALES À LA UNE DES QUOTIDIENS

Les actes de violences notés durant ces derniers jours de la campagne électorale pour les locales de dimanche sont en exergue dans les journaux parvenus vendredi à...

21 - Janvier - 2022

Barthélémy Dias et ses partisans saccagent une maison à Mermoz-Sacré Coeur

C’est la fausse note qui risque de coûter très cher au candidat à la ville de Dakar, Barthélémy Dias. Dans la nuit de jeudi, en passant dans une rue de...

21 - Janvier - 2022

Élections locales : le ministre de l'Intérieur Antoine Diome promet un bon déroulement du scrutin

Le ministre de l'Intérieur, Antoine Félix Diome a été aperçu à Thiès, Bambey, Touba, Mbacké et Diourbel, jeudi, en train de faire le tour...

21 - Janvier - 2022

Locales à Matam: La guerre entre Malick Sall et Farba Ngom, aura bien lieu !

Puisque nous aimons Farba Ngom, le griot du Président, restons avec lui. Pour dire que, dimanche, il risque gros dans la primaire qui l’oppose au ministre de la Justice, Me Malick...