Assemblée nationale : combien gagne un député français?

09 - Juillet - 2024

L'indemnité parlementaire des 577 députés est publique. Elle se compose de trois volets : l'indemnité parlementaire de base, l'indemnité de résidence, et l'indemnité de fonction. La première est la plus importante. Selon le site de l'Assemblée nationale, elle s'élève à 7637,39 euros brut (au 1er janvier 2024), soit 5931,95 euros net.

S'ajoutent à ce montant l'indemnité de résidence (177,96 euros) et l'indemnité de fonction (1527,48 euros). Au total, un élu au palais Bourbon émarge donc à plus de 7000 euros par mois. Le président de l'Assemblée, mais aussi les vice-présidents, les questeurs, ou encore les présidents de commissions, perçoivent des indemnités spéciales pour l'exercice de leurs fonctions.

Une enveloppe pour l'embauche des collaborateurs
En outre, dans le cadre de leur mandat, les députés peuvent être amenés à dépenser des frais professionnels. "Pour faire face aux diverses dépenses [...] pas directement prises en charge ou remboursées par l'Assemblée, les députés bénéficient d'une avance de frais de mandat", précise le site de la chambre parlementaire. Le montant mensuel de cette avance s'élève à 5950 euros.

Si seul le député siège sur les bancs de l'Assemblée, nombreux sont ceux à être épaulés dans leur travail quotidien par des assistants parlementaires. Ils peuvent en embaucher jusqu'à cinq. Pour ce faire, les élus disposent d'un crédit affecté à la rémunération de collaborateurs, d'un montant de 11.118 euros par mois.

Les frais de transports pris en charge
Outre ces rémunérations ou crédits, les députés bénéficient de facilités de circulation. Ils peuvent voyager gratuitement sur le réseau de la SNCF, en première classe, ces dépenses étant prises en charge par l'Assemblée nationale. Les députés élus en métropole peuvent également voyager à 80 reprises chaque année entre leur circonscription et Paris par les lignes aériennes, et 12 fois en dehors de leur circonscription.

Les frais de taxi, VTC, autopartage ou vélopartage font par ailleurs l'objet d'un remboursement par l'Assemblée, sur présentation d'un justificatif, et dans la limite de la dotation matérielle, fixée à 18.950 euros par an. Cette enveloppe permet également de prendre en charge les dépenses de téléphonie et de courrier. Un crédit d'équipement téléphonique et informatique leur est aussi offert, notamment pour équiper les permanences en circonscription. Elle est de plus de 15000 euros pour les députés élus pour la première fois.

Les 577 élus du palais Bourbon bénéficient enfin d'avantages pour l'hébergement. "242 députés disposent d'une possibilité de couchage dans leur bureau", indique l'Assemblée. "Les autres députés, hormis ceux élus à Paris ou dans les départements de la petite couronne, peuvent accéder à l'une des 51 chambres de la résidence de l'Assemblée nationale. Si celle-ci est complète quand l'Assemblée siège, ils peuvent bénéficier d'un remboursement partiel de leurs nuitées d'hôtel à Paris. Le prix de la nuitée est pris en compte dans la limite de 200 euros."

 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

16 - Juillet - 2024

Absence de fonds politiques : APR apporte un démenti et tire sur Diomaye Faye

« Je n’ai pas trouvé de fonds politiques », avait déclaré le Président de la République, Bassirou Diomaye Faye, lors de son face to face avec...

16 - Juillet - 2024

Affaire de la supposée corruption de juges du Conseil Constitutionnel : Doudou Wade remet le dossier sur la table

Le secrétaire général adjoint du PDS a déclaré à Saly qu’il y a nécessité de faire la lumière sur l’affaire de la...

16 - Juillet - 2024

Cheikh Oumar Diagne aux opposants : « soyez élégants et sérieux dans vos critiques »

La nouvelle opposition du régime de Bassirou Diomaye s’illustre déjà en apportant des répliques à son interview avec la presse. Mais, Cheikh Oumar Diagne...

16 - Juillet - 2024

ETAT DU SENEGAL : Y A-T-IL UN PILOTE DANS L’AVION ? (CCR/FRANCE)

Comme tous les républicains, la Convergence des Cadres Républicains de France (CCR-France) a respecté la traditionnelle grâce des 100 premiers jours accordée au...

15 - Juillet - 2024

Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral

Des membres de la société civile, des experts et des acteurs politiques ont pris part, samedi à Saly (Ouest), à un atelier d’échanges sur...