«CE QUI S’EST PASSÉ À CEUTA ET MELILLA EST UN MASSACRE DE LA JEUNESSE AFRICAINE»

28 - Juin - 2022

Après la bousculade qui a fait plus de 23 morts parmi les migrants à Nador, ville marocaine frontière avec l’enclave espagnole de Melilla, le président de l’ong Horizons sans frontières a fait face à la presse hier pour dénoncer ce massacre. Boubacar Sèye réclame une enquête internationale en vue de déterminer les causes de ce drame.

Encore un autre drame lié à l’émigration clandestine. Le président de l’Ong Horizons sans frontières (Hsf) est monté au créneau pour manifester son indignation. Selon Boubacar Sèye, cet énième drame de l'émigration clandestine continue d'atteindre tout le continent africain. «Les images parlent d'elles-mêmes et choquent le monde entier. Ces images nous brisent le cœur et nous interpellent tous. Elles renvoient à l'indifférence de nos États et des dirigeants africains face à cette jeunesse vulnérable en quête d'un avenir digne», indique-t-il.

A en croire Monsieur Sèye, la dignité humaine a été piétinée. «Ce qui s'est passé à Ceuta et Melilla est un massacre de la jeunesse africaine. On peut parler sans risque de nous tromper de génocide des migrants africains. Ces images ont créé une onde de choc dans le monde et personne ne réagit en Afrique ; aucun Etat ne va s'approprier ces morts. Vous avez vu l'attitude du Sénégal qui devrait prendre ce leadership, parce qu’il assure la présidence de l'Union Africaine, ne serait-ce que pour diligenter une conférence», clame-t-il avant de marteler : --«Malheureusement, on commence en disant qu'il n'y a pas de Sénégalais dans ces morts sur le drame de Ceuta et Melilla. Même s'il n’y a pas de victimes sénégalaises, notre pays ne doit pas s’en glorifier. Il peut y avoir des victimes gambiennes ou d’autres pays africains. Il faut que dans ce pays, l'on apprenne à respecter la souffrance des autres. Il y a des familles qui sont dans le désarroi. Il faut faire taire ces idées irrationnelles et leur instrumentalisation politique. C'est un fait social des Africains et plusieurs Sénégalais en sont morts».

«IL Y AURA UNE INTENSIFICATION DE CES FLUX MIGRATOIRES»

Particulièrement amer, Boubacar Sèye révèle que le Maroc est en train d’enterrer des morts alors qu'il n'y a pas encore d’enquête. «Nous demandons une enquête très sérieuse. J'appelle à un sursaut africain pour déterminer les circonstances et ce qui s'est réellement passé. On nous parle de 23 morts, mais il faut déterminer les causes. Pourquoi on se précipite d’enterrer dans l'anonymat ces jeunes qui n'ont cherché qu'à vivre dignement ?» s’interroge le président de Hsf. A l’en croire, le sommet du G7 qui se tient actuellement devait être saisi par les dirigeants africains pour parler de ce drame. «Comment voulez-vous que les Européens nous devancent sur ce dramelà, si les propres dirigeants africains n'en parlent pas ? Cela traduit tout simplement l'échec des dirigeants africains dans leur politique de jeunesse», se désole-t-il. Souhaitant que cette jeunesse soit écoutée et qu’on fasse d’elle une priorité, le défenseur des migrants prédit l’intensification de ces flux migratoires. «Les défis sont majeurs. Nous avions eu à alerter que l'ère post-coronavirus et la guerre ukrainienne allaient engendrer beaucoup de tensions géopolitiques liées à la migration. Donc, attendez-vous à ce que d'autres jeunes Africains se lèvent pour dire qu’ils n'ont plus d'espoir et qu'il faut partir. Or, l'Europe n'est pas la solution. Mais malheureusement qui pour poser le débat en Afrique ?», s’alarme Monsieur Sèye.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

17 - Août - 2022

55 corps dont 30 mineurs non identifiés encore à la morgue de Le Dantec

Derrière la fermeture de l’hôpital Le Dantec, au-delà des malades qui cherchent désespérément une structure d’accueil, se cache un autre drame....

10 - Août - 2022

Justice: Benjamin Mendy est arrivé à son procès

Accusé de 8 viols, une tentative de viol et une agression sexuelle par sept femmes différentes, le procès de Benjamin Mendy a débuté ce mercredi. L'international...

10 - Août - 2022

Fermeture de l’hôpital Aristide le Dantec : des patients et une partie du personnel laissés à leur sort

Le 14 août prochain, les portes de l’hôpital Aristide Le Dantec seront fermées au personnel soignant et aux malades pour cause de réhabilitation de...

06 - Août - 2022

LES FORTES PLUIES ET LEURS DÉSAGRÉMENTS À DAKAR, À LA UNE DES JOURNAUX

Les journaux, reçus samedi à l’APS, ont mis en exergue, les fortes pluies tombées sur Dakar, occasionnant la mort d’un homme, d’importants...

05 - Août - 2022

DAKAR ET LE MFDC SIGNENT UN ACCORD DE PAIX ET DE DÉPÔT DES ARMES À BISSAU

L’Etat du Sénégal a signé un accord de paix et de dépôt des armes avec le comité provisoire des ailes politiques et combattantes du Mouvement des...