DOUDOU WADE: «NOUS DEMANDONS LA REVISION DU PROCES DE KARIM WADE COMME LE DEMANDE LE DROIT INTERNATIONAL»

24 - Octobre - 2022

L’ancien président du Groupe parlementaire des libéraux (2007-2012), Doudou Wade réitère l’opposition de Karim Wade à l’offre d’amnistie du chef de l’Etat, Macky Sall, pour lui permettre de recouvrer son droit de vote avec Khalifa Ababacar Sall. Invité du jour de l’émission Jury du dimanche chez nos confrères de Iradio (privée) hier, dimanche 23 octobre, Doudou Wade annonçant le retour à Dakar de Karim Wade en triomphe, a par ailleurs assuré que le Sénégal a fait pire que le nazi dans le procès de Karim Wade.

Décidément, on est encore très loin de la fin du feuilleton concernant la décision du chef de l’Etat de faire voter une loi d’amnistie au profit de Karim Wade et Khalifa Ababacar Sall. Alors que le ministre de la Justice instruit par le chef de l’Etat « d’examiner dans les meilleurs délais les possibilités et le schéma adéquat » pour faire passer cette loi d’amnistie qui permettra à ces deux responsables politiques de recouvrer leur droit de vote, Karim Wade et son camp continuent de marquer leur opposition à cette démarche. Hier, dimanche 23 octobre, c’est l’ancien président du Groupe parlementaire des libéraux (2007-2012), Doudou Wade, qui est monté au créneau pour clamer une fois de plus l’opposition de Wade-fils à cette solution d’amnistie. « Nous demandons la révision du procès de Karim Wade comme le demande le droit international. Nous demandons au ministre de la Justice de revenir sur ce procès et de demander son réexamen. Nous sommes dans la voie de la justice et du droit international », a martelé Doudou Wade qui était invité du jour de l’émission Jury du dimanche chez nos confrères de Iradio (privée).

« LE SENEGAL A FAIT PIRE QUE LE NAZI DANS LE PROCES DE KARIM WADE »

L’ancien président du Groupe parlementaire des libéraux (2007-2012), dénonçant les conditions de la tenue du procès de Karim Wade devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), soutient que le Sénégal a fait pire que le nazi dans ce procès de Karim Wade. « Dans un tribunal où on bafoue les droits humains de quelqu’un, o l’amène sur une civière. Les Nazis n’ont pas fait autant », a notamment laissé entendre Doudou Wade qui rappelle la comparution sur une civière de Bibo Bourgi qui était poursuivi en tant que complice de Karim Wade, lors de ce procès Karim Wade. « J’ai dit que les nazis ne l’ont pas fait. Si vous avez vu les nazis amener quelqu’un au tribunal, quelqu’un sur une civière, dites-le. Moi, je fais un constat visuel. Des magistrats étrangers ont soutenu que le Sénégal est un déni de justice. Je ne souhaite pas que des magistrats étrangers jugent comme ça mon pays. Parce qu’ils ne sont pas plus compétents que les nôtres ».

« KARIM WADE SERA A DAKAR EN TRIOMPHE »

Par ailleurs, répondant à une interpellation sur la date du retour au bercail de Karim Wade, Doudou Wade a assuré qu’il sera à Dakar en triomphe. « Karim peut-être pardonnera mais, il est évident que son seul objectif pour l’homme qu’il est, pour le Sénégalais qu’il est, est qu’il puisse aller jusqu’au bout pour faire clamer par un tribunal son innocence. Des Sénégalais veulent que Karim soit leur candidat en 2024. Karim s’est assez battu et il va rentrer au Sénégal. Il rentrera à sa date. Il sera à Dakar et il finira par venir à Dakar et en triomphe »

Sud quotidien

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

31 - Janvier - 2023

Serigne Mansour Djamil : « Je ne suis pas pour la limitation des mandats [..] ni pour la durée à 5 ans… »

Serigne Mansour SY Djamil n’est pas du genre a cacher son avis sur des questions essentielles. Abordant la question des mandats et de leur durée au Sénégal, le marabout...

30 - Janvier - 2023

Présidentielle 2024 : « Je suis le candidat des pauvres, de l’espoir, du progrès et de la démocratie! » (Dr Babacar Diop, Fds/Guelewar)

Une nouvelle déclaration de candidature à la présidentielle de 2024 vient d’être faite, ce 29 janvier à Dakar, allongeant ainsi la liste des...

30 - Janvier - 2023

L’APR/FRANCE SUR LA SORTIE DES DEPUTES INSOUMIS : « LE SENEGAL EST UN PAYS SOUVERAIN, IL NE CEDERA A AUCUNE PRESSION POLITIQUE OU DIPLOMATIQUE »

Il y a quelques jours, dans le cadre de l’examen en commission de la Convention d’entraide judiciaire et la Convention d’extradition entre la France et le Sénégal,...

30 - Janvier - 2023

OUSMANE SONKO OU L’AXE DU MAL ! (CCR-FRANCE)

Pour une rencontre dite de “patriotes”, en lieu et place d’un discours responsable et visionnaire, le public a eu droit, non seulement à une cavalcade de...

29 - Janvier - 2023

THIAPATEL SALL, LE TRIOMPHE DE L’ALTRUISME ET DE L’ENGAGEMENT

Dans une salle pleine comme un œuf, une ambiance carnavalesque, Thiapatel Sall a eu l’occasion, samedi 28 janvier, lors d’un « Sargal » en l’honneur du...