Financement des départs à la migration irrégulière par une partie de l’opposition : L’ADHA exige les preuves

16 - Novembre - 2023

Suite aux propos tenus par le journaliste Pape Ndiaye du groupe Walfadjri lors de l’émission [JUSTICE] BALANCE du mardi 14 novembre 2023 sur Walf Tv, l’Action pour les droits humains et l’amitié (ADHA) invite le journaliste à apporter dans les plus brefs délais les preuves pour étayer ses déclarations, annonce Seneweb.

En effet, lors de cette émission, le journaliste a affirmé avoir des éléments de preuve sur la responsabilité de certains leaders de l’opposition qui seraient, d’après lui, à l’origine de cette recrudescence de la migration dite irrégulière. Il les accuse d’avoir financé et encouragé le départ des jeunes de manière irrégulière.

Le financement ou la complicité d’une partie de l’opposition sur le départ des migrants irréguliers dans l’archipel des îles Canaries serait synonyme de délit grave assimilé au trafic illicite de migrants et traite des personnes.

Ainsi, la lumière doit être faite de sorte que toutes les responsabilités soient situées et que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur, conformément à la réglementation en vigueur.

Par la même occasion, l’ADHA invite les journalistes, les chroniqueurs et tous les citoyens d’une manière générale à être plus sérieux et plus rigoureux sur les questions de mobilité.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

16 - Juillet - 2024

Contrôle et vérification des titres et occupations sur le DPM : le pré-rapport remis au premier ministre

La commission ad hoc chargée du contrôle et de la vérification des titres et occupations sur les anciennes et nouvelles dépendances du Domaine Public Maritime (DPM) dans...

16 - Juillet - 2024

Nombre de ressortissants, emplois… Les chiffres importants de la relation entre la France et le Sénégal

Interrogé lors de son face-à-face avec la presse, Bassirou Diomaye Faye s’est montré prudent sur la question concernant les troupes françaises. Certainement parce...

12 - Juillet - 2024

Réforme de la justice, suspension des travaux sur la corniche et fiscalité des entreprises de presse : ces marques-phares des 100 jours de Diomaye

Le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, a fait cent (100) jours à la tête du Sénégal. Sa gouvernance est marquée par les...

11 - Juillet - 2024

Recommandations des assises de la justice : le président Diomaye demande un calendrier de mise en œuvre des réformes

Le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, a demandé au Premier ministre, au ministre de la Justice et aux ministres concernés, de lui proposer un...

11 - Juillet - 2024

Gestion des inondations : Le chef de l’Etat demande ‘’un déploiement efficace’’ des dispositifs de prévention

Lors du Conseil des ministres de ce mercredi, le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a demandé au Premier ministre et au ministre de l’Hydraulique et de...