HCCT : ABDOURAHMANE DIALLO, ENIEME VICTIME DU CLAN

27 - Octobre - 2022

C’est le principal enseignement qu’il faut tirer de l’absence du patron de la coordination Ps de France, Abdourahmane Diallo, de la liste des Hauts conseillers des collectivités territoriales choisis par le président de la République : « En politique, rien ne se donne, tout s’acquiert. »
En effet, depuis 2012, l’APR n’a donné que la portion congrue à ses alliés, tout en leur faisant miroiter des lendemains meilleurs. Manifestement, Abdourahmane Diallo, dont l’implication dans les différents succès électoraux de la coalition présidentielle en France ne fait l’ombre d’aucun doute, a été pris dans ce piège. Il n’a jamais eu la considération qu’il faut. Pourtant, il aurait menacé de couper les ponts avec l’APR, qu’on l’aurait casé. Sa posture de sage qu’il mettait toujours en avant a été visiblement utilisée par les responsables du PS et ses compagnons de l’APR/France pour le réduire au silence.
Pourtant, Abdourahmane Diallo sait plus que quiconque que les responsables de l’APR/France, du moins bon nombre d’entre eux, sont perçus par les militants de base du parti présidentiel comme des égoïstes, des briseurs d’espoir, des arrivistes… « Ils veulent tout pour eux, rien pour les autres », nous confiait récemment une militante. Comme Mamadou Dème, qui aurait été littéralement vilipendé dans les coulisses du palais pour qu’il ne soit pas reconduit au Haut conseil des collectivités territoriales, ce en dépit du travail titanesque qu’il y a abattu. Ces responsables de France, ennemis intérieurs, du parti présidentiel semblent ignorer qu’à cause de leur manque de générosité, ils risquent de faire le vide autour du président Macky Sall. Ce qui, sur le plan électoral, ne fait pas son affaire, lui, le potentiel candidat à la présidentielle de 2024.
CSS

Commentaires
1 commentaires
Auteur : Posté le : 27/10/2022 à 15h32

Du courage doyen Diallo, mais quand on le disait depuis des années, nous étions perçu comme des empêcheurs détourner allant même jusqu'à avoir des doutes pour notre soutien au Président.Helas l'histoire nous donne raison. Nous continuons à dire que la politique ne peut pas rester un éternel bénévolat même si l'engagement premier est de servir le pays. On ne peut pas suer sang et eau pour que des opportunistes viennent en récolter les fruits. Je pense que le doyen Diallo a enfin compris la véritable nature de ses compagnons de l'l'APR/france, malheureusement pour lui il restera toujours lié par ses responbles au Sénégal a moins qu'il démissionné du PS ce qui n'est pas encore dans son agenda. Ce qui est constant c'est que les aperistes de France continuent chaque que Dieu fait à décourager les alliés et fidèles souteneurs du Président MACKY SALL.

Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

31 - Janvier - 2023

Serigne Mansour Djamil : « Je ne suis pas pour la limitation des mandats [..] ni pour la durée à 5 ans… »

Serigne Mansour SY Djamil n’est pas du genre a cacher son avis sur des questions essentielles. Abordant la question des mandats et de leur durée au Sénégal, le marabout...

30 - Janvier - 2023

Présidentielle 2024 : « Je suis le candidat des pauvres, de l’espoir, du progrès et de la démocratie! » (Dr Babacar Diop, Fds/Guelewar)

Une nouvelle déclaration de candidature à la présidentielle de 2024 vient d’être faite, ce 29 janvier à Dakar, allongeant ainsi la liste des...

30 - Janvier - 2023

L’APR/FRANCE SUR LA SORTIE DES DEPUTES INSOUMIS : « LE SENEGAL EST UN PAYS SOUVERAIN, IL NE CEDERA A AUCUNE PRESSION POLITIQUE OU DIPLOMATIQUE »

Il y a quelques jours, dans le cadre de l’examen en commission de la Convention d’entraide judiciaire et la Convention d’extradition entre la France et le Sénégal,...

30 - Janvier - 2023

OUSMANE SONKO OU L’AXE DU MAL ! (CCR-FRANCE)

Pour une rencontre dite de “patriotes”, en lieu et place d’un discours responsable et visionnaire, le public a eu droit, non seulement à une cavalcade de...

29 - Janvier - 2023

THIAPATEL SALL, LE TRIOMPHE DE L’ALTRUISME ET DE L’ENGAGEMENT

Dans une salle pleine comme un œuf, une ambiance carnavalesque, Thiapatel Sall a eu l’occasion, samedi 28 janvier, lors d’un « Sargal » en l’honneur du...