Législatives 2022: aucun des mandataire n'a respecté la date limite des dépôts (CENA)

13 - Mai - 2022

Depuis le 6 mai 2022, le dépôt des listes de candidatures des partis, coalitions de partis et entités regroupant des personnes indépendantes se déroule devant la commission de réception des candidatures sise à la Direction générale des élections (DGE). Et la CENA, comme l’indique la loi, contrôle et supervise ces opérations. Mais il avère que la date limite de dépôt n’a été formellement respectée par aucun des mandataires.

"La CENA, qui a eu à proposer un tirage au sort pour le dépôt des dossiers, a vu le ministère en charge des élections adhérer à cette formule. Le procédé a été soumis aux mandataires qui ont aussi, sans exception, accepté que le tirage au sort détermine l’ordre de passage devant la commission pour la vérification des parrainages, le dépôt du complément des dossiers de candidatures et, enfin, l’ordre de présentation des bulletins dans le bureau de vote. C’est le lieu de se féliciter de ce consensus. Malgré cette belle unanimité, la date limite de dépôt n’a été formellement respectée par aucun des mandataires", souligne la CENA, dans un communiqué."

En d'autres termes, beaucoup de listes de parrainages et de dossiers de candidatures n’ont été soumis à la commission de réception que bien après les dates et heures fixées. Chose que la CENA regrette. Selon elle "ce comportement des partis qui fausse, de manière délibérée, la bonne organisation de la réception par la commission des dossiers de candidatures que l’on espérait beaucoup plus sereine cette année. "

La CENA a, en outre, constaté la polémique née de la publication de listes dans les réseaux sociaux entraînant quelques déclarations et violences inacceptables qu’elle condamne fermement. Elle en appelle "à la sérénité et au sens des responsabilités des acteurs politiques sur leur obligation à entretenir, dans les joutes politiques, un climat de paix sans lequel la vie démocratique ne saurait se dérouler dans une saine ambiance."

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

21 - Mai - 2022

YEWWI/BENNO, LA GUERRE DES FORCLUSIONS

Alors que les Sénégalais n’avaient pas encore fini d’épiloguer sur la supposée forclusion de la liste Yewwi Askan Wi (YAW) dans le département de...

21 - Mai - 2022

REVUE DE PRESSE : LES ACCUSATIONS DE NON-RESPECT DE LA PARITÉ AUX PROCHAINES LÉGISLATIVES ENTRE BBY ET YAW, À LA UNE

Les quotidiens reçus samedi à l’APS ont mis en exergue, les accusations de non-respect de la loi sur la parité sur les listes de candidats aux législatives du 31...

21 - Mai - 2022

Désistements, parité et correction des erreurs : Aar Sénégal promet de veiller à ce que la loi soit respectée dans toute sa rigueur

Dans un communiqué parvenu à la rédaction, la coalition AAR SÉNÉGAL annonce avoir reçu le mercredi 18 mai, à l'instar des autres listes de...

20 - Mai - 2022

Assemblée nationale: Les députés en séance plénière pour l'examen de loi LFR ce vendredi

Les députés sont convoqués en séance plénière ce vendredi, à 16 heures, pour l’examen du Projet de loi n°07/2022 portant loi de finances...

20 - Mai - 2022

DR BABACAR DIOP FAIT L'ÉTAT DES LIEUX À LA VILLE DE THIÈS : «LES DÉGÂTS ONT DÉPASSÉ MES SOUPÇONS »

Le maire de la ville de Thiès a fait face hier à la presse pour livrer un état des lieux. Dr Babacar Diop a mis à jour plusieurs scandales. "A l’issue des...