LEGISLATIVES 2024 : POUR JEAN-LUC MELENCHON, EMMANUEL MACRON "A LE DEVOIR D'APPELER LE NFP A GOUVERNER"

08 - Juillet - 2024

C'est Jean-Luc Mélenchon qui a pris la parole le premier. Depuis le quartier général de La France Insoumise, dans le nord de Paris, l'ancien candidat à la présidentielle a d'abord salué les résultats du scrutin, qui placent le Nouveau Front populaire en tête devant le camp présidentiel et le Rassemblement national.

"Notre peuple a clairement écarté la solution du pire pour lui. Ce soir, le Rassemblement national est loin d’avoir la majorité absolue, que les commentateurs lui prédisaient il y a une semaine à peine", a-t-il déclaré. "C’est un immense soulagement pour une majorité de personnes, celles qui constituent la nouvelle France. Ces personnes se sont senties menacées terriblement, désormais qu’elles se rassurent : elles ont gagné."

Tout au long de son discours d'une dizaine de minutes, le chef de file des Insoumis a martelé que le Nouveau Front populaire était désormais "prêt à gouverner" et lancé un appel clair à Emmanuel Macron : "Le président de la République a le pouvoir, le président de la République a le devoir d’appeler le Nouveau Front populaire à gouverner. Celui-ci y est prêt. Le Nouveau Front populaire appliquera son programme, rien que son programme mais tout son programme."

C'est par décret que Jean-Luc Mélenchon se voit gouverner "dès cet été", en commençant par abroger la réforme des retraites. Par ailleurs, le chef de file de LFI a appelé à la démission de Gabriel Attal, ne parlant plus de celle d'Emmanuel Macron qu'il appelait de ses vœux cette semaine encore.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

16 - Juillet - 2024

Absence de fonds politiques : APR apporte un démenti et tire sur Diomaye Faye

« Je n’ai pas trouvé de fonds politiques », avait déclaré le Président de la République, Bassirou Diomaye Faye, lors de son face to face avec...

16 - Juillet - 2024

Affaire de la supposée corruption de juges du Conseil Constitutionnel : Doudou Wade remet le dossier sur la table

Le secrétaire général adjoint du PDS a déclaré à Saly qu’il y a nécessité de faire la lumière sur l’affaire de la...

16 - Juillet - 2024

Cheikh Oumar Diagne aux opposants : « soyez élégants et sérieux dans vos critiques »

La nouvelle opposition du régime de Bassirou Diomaye s’illustre déjà en apportant des répliques à son interview avec la presse. Mais, Cheikh Oumar Diagne...

16 - Juillet - 2024

ETAT DU SENEGAL : Y A-T-IL UN PILOTE DANS L’AVION ? (CCR/FRANCE)

Comme tous les républicains, la Convergence des Cadres Républicains de France (CCR-France) a respecté la traditionnelle grâce des 100 premiers jours accordée au...

15 - Juillet - 2024

Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral

Des membres de la société civile, des experts et des acteurs politiques ont pris part, samedi à Saly (Ouest), à un atelier d’échanges sur...