MAME MBAYE NIANG - OUSMANE SONKO : D'ÉMINENTES PERSONNALITÉS AU COEUR D’UN INTENSE LOBBYING POUR FAIRE ANNULER LE PROCÈS

23 - Mars - 2023

L’ancienne ministre Ndioro Ndiaye, l’architecte Pierre Goudiaby Atépa, tout nouveau président du Club des Investisseurs sénégalais, Alioune sont regroupés au sein d’un comité de médiation, parrainé par une organisation proche du Parti démocrate américain ( la National Democratic Institute, dont le représentant au Sénégal est le Béninois Alain Ayadokoun) et l’Afrikajom Center (Think tank créé par Alioune Tine), dans le but est de faire annuler le procès Mame Mbaye Niang - Ousmane Sonko. Initialement prévu le 16 mars dernier,  l’audience a été renvoyée au 30 mars. L'information a été donnée par Jeune Afrique qui révèle que ces personnalités ont mené une intense campagne de lobbying pour parvenir à une sortie de crise.

A en croire, JA le groupe a rencontré l’Archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, ainsi que le président de l’Association des imams et oulémas du Sénégal, Oumar Diène, qui “ont fait part de leurs vives préoccupations quant à la situation politique du pays et de leur disponibilité à œuvrer pour un retour au calme”.

Une diplomate des Nations-Unies a également été sensibilisée sur la question.

Selon l'hebdomadaire, durant cette campagne de médiation, Alioune Tine a, même, essayé de convaincre Mbaye Mbaye Niang de retirer sa plainte. Une requête rejetée par le ministre du Tourisme.

Alioune et Cie ne désarment pas, toutefois, selon JA puisque des rencontres sont prévues avec le ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall et les responsables de l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS).
Pour rappel, le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang poursuit Ousmane Sonko pour diffamation, injures et faux. Il lui reproche d'avoir déclaré qu'il avait été épinglé par un rapport de l'Inspection générale d'Etat (IGE) pour sa gestion d'un fonds pour l'emploi des jeunes.
Les textes en vigueur prévoient une radiation des listes électorales, et donc une inéligibilité, dans certains cas de condamnation. Ousmane Sonko risque donc d'être déclaré inéligible pour la présidentielle de 2024, s'il est condamné.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

15 - Juin - 2024

Des manifestations contre l'extrême droite partout en France

Près de 250 000 personnes ont manifesté contre l'extrême droite en France, à l'appel notamment de cinq syndicats, d'associations et des partis de gauche membres du...

15 - Juin - 2024

Elections législatives : Nicolas Sarkozy critique la décision d'Eric Ciotti de s'allier au Rassemblement national

"Un déni de démocratie" pur et simple. L'ex-président de la République Nicolas Sarkozy critique durement la décision d'Eric Ciotti, président...

15 - Juin - 2024

Législatives : François Hollande justifie sa candidature en Corrèze au nom du PS par une "situation exceptionnelle" et la montée de l'extrême droite

"Si j'ai pris cette décision, c'est parce que j'ai estimé que la situation était grave." "A situation exceptionnelle, décision exceptionnelle", a déclaré...

15 - Juin - 2024

Prime Macron augmentée, délinquance des mineurs, environnement... Gabriel Attal dévoile le programme de la majorité pour les législatives

Triplement de la «prime Macron», rénovation de 300.000 logements et ouverture de 400 usines d'ici 2027... Le premier ministre Gabriel Attal dévoile dans la presse...

14 - Juin - 2024

Les Premiers pas de Diomaye Faye pour la recherche de la paix en Casamance

Les nouveaux dirigeants du Sénégal sont jusque-là peu bavards par rapport au brûlant ssujet lié au règlement du conflit casamançais qui demeure,...