PRESIDENTIELLE 2024: MAMADOU DEME JETTE L'EPONGE

11 - Décembre - 2023

Discours de renonciation de candidature
Á Dakar,
Le 10 décembre 2023
Au nom du peuple sénégalais, en accord avec les militants de mon parti et ceux des organisations qui ont constitué avec moi la coalition MOOBAL SENEGAL. J’ai soumis mon acte de candidature aux autorités compétentes le 28 septembre dernier. Ceci m’a permis de me soumettre au nom de ma coalition aux parrainages de nos concitoyens.
Je suis aujourd'hui fier et honoré de la confiance que vous m’avez accordé tant au niveau des parrainages que de la mobilisation de ma caution pour le dépôt de ma candidature.
Cependant, les modalités fiscales sénégalaises en direction des diasporas, ne me permettent pas d’être en mesure d’obtenir mon quitus fiscal, un élément essentiel à la constitution de mon dossier administratif pour la validation de ma candidature.
Par ailleurs, malgré l’existence d’une convention fiscale franco-sénégalaise sur la prévention de la double imposition, il m’a été refusé le droit de pouvoir présenter un quitus fiscal que la direction des finances publiques en France pourrait me remettre.
Je suis foncièrement républicain et respectueux de la loi et des institutions. De ce fait, je conteste cette ignominie administrative qui me pénalise et qui de surcroît viole d'avantage les principes d'égalité, d'équité et les principes constitutionnels de non-discrimination entre citoyens sénégalais tous électeurs et éligibles, soit qu'ils résident au Sénégal où à l'extérieur du territoire national.
Je ne me servirai pas du conseil constitutionnel comme bouc émissaire de mon inaptitude à l’élection présidentielle de février 2024. C’est pourquoi avec un cœur meurtri et en toute dignité, je suis contraint d'anticiper une décision de refus inévitable, et de prendre la décision de retirer ma candidature.
Je remercie et j'exprime toute ma fierté aux militants de mon parti, à ceux de ma coalition et à mes concitoyens sénégalais pour la confiance qu'ils m'ont accordé à travers leurs parrainages, que je tiens à préciser ne sont ni marchandés, ni achetés. Montrant ainsi, que malgré notre faiblesse économique comme nous le rappellent fréquemment certains, nous avons pu relever le défi. Nous avons montré aux sénégalais qu’une autre voie est possible en-dehors de la politique mercantile en cours au Sénégal.
Un autre combat se dessine pour les diasporas sénégalaises car en dehors de l'obstacle de la binationalité (critère de discrimination factuel, juridique et politique), notre statut d'expatriés nous contraint à n’être que du bétail électeur non éligible à la magistrature suprême.
Mamadou DEME
Président de KISAL Sénégal
Candidat de la Coalition MOOBAL Sénégal

Commentaires
2 commentaires
Auteur : Posté le : 03/01/2024 à 22h39

Vive kisal Sénégal je suis de tout coeur avec vous.

Auteur : Posté le : 11/12/2023 à 09h27

Félicitations Président, au moins on a essaye et refuse d'être un parti soumis aux ordres du Prince mourant. Maintenant la diaspora est averti et chaque jour nous montre cette discrimination ignoble envers les sénégalais de l'extérieur.

Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

05 - Mars - 2024

Projet de loi d’amnistie : L’Assemblée nationale mise en branle

La fameuse loi d’amnistie, convoquée par Macky Sall, pour apaiser la tension politique à la veille de son départ du pouvoir, est actuellement dans les couloirs de...

05 - Mars - 2024

Rapport du dialogue remis au Président Macky Sall : La saisine du Conseil Constitutionnel, la prochaine étape

Le président de la République Macky Sall a reçu ce lundi le rapport du dialogue national qui lui a été remis par le ministre des Affaires Etrangères...

05 - Mars - 2024

Le journaliste Daouda Mine : "Le processus électoral va reprendre à zéro, si Macky Sall…"

C'était l'une des questions majeures lors du dialogue national : le processus électoral va-t-il se poursuivre ou sera-t-il recommencé ? Finalement, la première...

04 - Mars - 2024

Loi d’amnistie : le projet de loi déposé à l’Assemblée, la conférence des présidents se réunit ce lundi

Le projet de loi portant amnistie examiné et adopté en conseil des ministres mercredi dernier, est sur la table du Président de l’Assemblée nationale.Macky Sall...

04 - Mars - 2024

[Documents] Loi d'amnistie : Macky Sall dévoile les motifs

Le chef de l'Etat passe à l'acte. Macky Sall, qui dit tenir à l'appaisement de l'espace public sénégalais, a pris un décret, ce 1er mars, portant...