PRESIDENTIELLE: LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL CONFIRME LES RESULTATS PROVISOIRES

30 - Mars - 2024

Cela a été une formalité : « Le Conseil constitutionnel n’a été saisi d’aucune contestation » indique la décision, et « M. Bassirou Diomaye Diakhar Faye est élu président de la République du Sénégal ». Les sages ont donc confirmé hier,  les résultats provisoires annoncés mercredi au soir par la Commission nationale de recensement des votes : 54,28% pour le président élu et 35,79% des suffrages pour son principal rival, l’ancien Premier Ministre, Amadou Ba.

Bassirou Diomaye Faye prêtera serment mardi en fin de matinée dans la ville nouvelle de Diamniadio, a précisé la présidence. La passation des pouvoirs avec son prédécesseur Macky Sall est ensuite prévue au Palais présidentiel à Dakar.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

13 - Avril - 2024

REVUE DE PRESSE : LES PREMIERS PAS DU NOUVEAU GOUVERNEMENT ET LES ATTENTES DES SENEGALAIS A LA LOUPE DES JOURNAUX

Les journaux continuent à suivre les premiers pas et actions du gouvernement formé le 5 avril, trois jours après l’entrée en fonction officielle du...

12 - Avril - 2024

La lettre du président Bassirou Diomaye Diakhar Faye aux fonctionnaires et agents de l’administration du Sénégal

À l’attention de tous les fonctionnaires et agents de l’administration du Sénégal ) Chères collaboratrices, chers collaborateurs, En cette...

12 - Avril - 2024

SENEGAL : « C’EST L’INJUSTICE SOCIALE QUI NOUS A FAIT VOTER BASSIROU DIOMAYE FAYE »

L’injustice et le népotisme érigés en règle ont visiblement conduit les Sénégalais à sanctionner le régime de Macky Sall, lors de la...

11 - Avril - 2024

PRESSE-REVUE : A LA UNE, LE CHANGEMENT DE REFERENTIEL DE POLITIQUE ECONOMIQUE ET SOCIALE ET LES SERMONS DE KORITE

Les quotidiens reçus jeudi à l’APS mettent en exergue le premier Conseil des ministres dont l’une des annonces phares est l’adoption du Projet de transformation...

11 - Avril - 2024

PAR AMOUR, PAR DIGNITE ET PAR GENEROSITE (PAR OSWALD SARR ET BOBO BA)

Le PS saura-t-il se relever après sa décennie de compagnonnage agonisant ? Cette question est d’autant plus légitime que le paysage politique dessine une profonde...