Retard du vote, absence de bulletins de certaines listes, tentatives de corruption: De multiples défaillances notées à Keur Massar

25 - Janvier - 2022

Les votes dans les différentes communes du tout nouveau département de Keur Massar, se sont déroulés de manière chaotique. Entre retard dans le démarrage dans certains bureaux de vote, l’absence de listes de certaines coalitions, des incidents et des tentatives de magouilles politiques, force est de constater plusieurs couacs dans le déroulement du scrutin du dimanche.

Les élections territoriales ont été âprement disputées dans les différentes communes du département de Keur Massar. Et si la fin de la campagne électorale a été sifflée depuis le vendredi, les manœuvres politiciennes ont continué jusqu’au jour du scrutin dans certains centres.

En effet, souligne "L'As", dans le centre de vote de la cité Aïnoumady, certains responsables de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) étaient en train de distribuer des cartes d’électeurs à leurs militants dans un hôpital situé non loin de là. Ce qui a provoqué l’ire de certains responsables de l’opposition. En outre, dans ce même centre de vote, des retards ont été notés dans le démarrage dans de nombreux bureaux de vote. Certains ont démarré à 11h. Et pour cause, il y a eu des erreurs dans les bulletins de certaines coalitions comme celles de Gueum Sa Bopp et de Bby. Les organisateurs ont confondu ces bulletins avec ceux de la commune de Keur Massar Nord. De ce fait, les représentants de ces listes ont fait arrêter les votes dans les bureaux 22, 14, 21 de ce centre de vote de Aïnoumady. Même situation au centre de Sotrac, toujours à Keur Massar Sud. Le vote a démarré avec du retard à cause de ces mêmes raisons. Il y a eu aussi des erreurs sur les bulletins dans le bureau 16. Un responsable de la coalition FM Keur Massar du nom de Coly, a fustigé l’irruption de personnes inconnues avec des badges à l’effigie de l’Apr. Saisie de cette situation, la gendarmerie a réglé le problème.

La responsable de Gueum sa Bopp arrêtée puis relâchée par la gendarmerie

Au centre de vote de Massar Dièye à Keur Massar Village, le vote s’est déroulé dans le calme. En effet, les candidats de Wàllu, Mounirou Kane, du mouvement Set Jef Youssou Diop et de la coalition Yewwi Askan Wi Adama Sarr, ont échangé des propos courtois. Toutefois, il faut dire que la responsable de Gueum sa Bopp, Dieynéba Ndiaye, a été cueillie par la gendarmerie juste après avoir voté, avant d’être finalement relâchée. Elle a eu maille à partir avec la justice à cause de l’incendie de la maison d’une responsable de Bby dont elle serait la commanditaire. Et dans ce cadre, les leaders de l’opposition de cette localité comme le candidat de Yewwi Askan Wi et celui du mouvement Set Jëf Youssou Diop, ont fustigé le deux poids deux mesures noté, selon eux, dans cette affaire. Pour eux, aucun responsable de la candidate Assome Diatta n’a été inquiété

Des billets de 2000 FCFA mis dans des masques pour soudoyer les votants

Toutefois, il faut dire que le vote s’est déroulé normalement au centre de vote de l’Unité 11 des Parcelles Assainies. Mais, il urge de signaler que des responsables de la liste de Cheikh Mbacké Ndiaye qui brigue le département, ont essayé de soudoyer des votants en mettant des billets de 2000 FCfa dans les masques, avant de les distribuer aux populations qui sont venues pour accomplir leur devoir civique. Dans la commune de Yeumbeul Sud, les militants du candidat de Yaw, Bara Gaye et ceux du ministre Amadou Hott, se sont disputés les premières places pour voter.

Dans la commune de Malika, un vieux a succombé à un malaise, suite aux escarmouches entre les partisans du maire sortant Talla Gadiaga et ceux de l’opposition. Des votants ont été aussi éconduits de leur bureau de vote. Rappelons que pour le département de Keur Massar, il y a plus de 225.000 électeurs, 35 lieux de vote et 415 bureaux de vote.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

21 - Mai - 2022

YEWWI/BENNO, LA GUERRE DES FORCLUSIONS

Alors que les Sénégalais n’avaient pas encore fini d’épiloguer sur la supposée forclusion de la liste Yewwi Askan Wi (YAW) dans le département de...

21 - Mai - 2022

REVUE DE PRESSE : LES ACCUSATIONS DE NON-RESPECT DE LA PARITÉ AUX PROCHAINES LÉGISLATIVES ENTRE BBY ET YAW, À LA UNE

Les quotidiens reçus samedi à l’APS ont mis en exergue, les accusations de non-respect de la loi sur la parité sur les listes de candidats aux législatives du 31...

21 - Mai - 2022

Désistements, parité et correction des erreurs : Aar Sénégal promet de veiller à ce que la loi soit respectée dans toute sa rigueur

Dans un communiqué parvenu à la rédaction, la coalition AAR SÉNÉGAL annonce avoir reçu le mercredi 18 mai, à l'instar des autres listes de...

20 - Mai - 2022

Assemblée nationale: Les députés en séance plénière pour l'examen de loi LFR ce vendredi

Les députés sont convoqués en séance plénière ce vendredi, à 16 heures, pour l’examen du Projet de loi n°07/2022 portant loi de finances...

20 - Mai - 2022

DR BABACAR DIOP FAIT L'ÉTAT DES LIEUX À LA VILLE DE THIÈS : «LES DÉGÂTS ONT DÉPASSÉ MES SOUPÇONS »

Le maire de la ville de Thiès a fait face hier à la presse pour livrer un état des lieux. Dr Babacar Diop a mis à jour plusieurs scandales. "A l’issue des...