Santé de la femme: Ziguinchor étrenne une unité de fabrique de serviettes hygiéniques

23 - Mai - 2023

C'est un grand ouf de soulagement pour les femmes ! En fait une unité de fabrique de serviettes hygiéniques bio réutilisables vient de voir le jour à Ziguinchor. Fruit d'un partenariat fécond entre l'organisation non gouvernementale (Ong) Cause Première (très active dans le domaine de la santé) et l'Association française PC Coup D'pouce, cette unité va incontestablement soulager de façon considérable la vie des femmes qui ne seront plus exposées à des infections durant leur période de menstrue à cause de serviettes douteuses. En dehors de leur qualité hygiénique, les serviettes qui seront produites par cette unité ont une longue durée de vie ; une seule serviette peut durer jusqu'à cinq ans. L'unité sert également de centre de formation pour les jeunes filles désireuses d'acquérir les techniques de fabrication de ces nouveaux types de serviettes. Ladite infrastructure a été inaugurée ce vendredi 19 mai 2023 au quartier Belfort en présence de l’autorité préfectorale, des populations notamment des femmes et des notabilités locales. Elle a coûté environ 50 000 Euros soit presque 32,5 millions de FCFA.
Selon Lamine Gassama, président de l'ong Cause Première, leur partenaire leur avait proposé deux projets au choix, à savoir une fabrique de serviettes hygiéniques ou un projet d'assainissement d'eau. Et ils ont porté leur choix sur les serviettes hygiéniques.
''Nous avons choisi ce projet en lieu et place de celui relatif à l’assainissement, qui nous avait également été proposé, pour contribuer à l’amélioration de la sécurité sanitaire, financière voire économique des femmes de la région de Ziguinchor et, au-delà, celles de la sous-région qui, régulièrement, viennent dans notre pays pour des besoins sanitaires''.
Lamine Gassama explique les raisons de ce choix : ''Les serviettes hygiéniques que l’on trouve répandues sur le marché régional voire sous-régional, et qui sont accessibles à presque tout le monde, ont été fabriquées à base de produits chimiques cancérigènes tel que le dioxyde de carbone avec lequel elles ont été blanchies. Par conséquent, elles sont très nocives pour la santé des femmes surtout celles qui n’ont pas les moyens d’utiliser des serviettes hygiéniques de qualité supérieure médicalement prouvée''.
Madame Téning Traoré, présidente et porte-parole des femmes du quartier Belfort, et membre de Cause Première, fait part de sa joie : ''Cette unité de fabrication de serviettes hygiéniques bio-réutilisables permettra non seulement à toutes les femmes, toutes bourses confondues, d’avoir accès à ces objets hygiéniques précieux pour la femme, mais aussi de dépenser beaucoup moins d’argent pour une meilleure qualité et une meilleure durabilité. En effet, chaque serviette a une durée de vie de 5 ans. Et dès qu’on en dispose, même en petite quantité, cela permettra de dépenser son argent dans des activités plus rentables tout en étant en bonne santé''. Et d'ajouter : ''Le centre de formation couplé à cette unité de fabrication de serviettes hygiéniques donnera aussi de l’emploi décent aux jeunes filles du quartier qui sont en situation de décrochage scolaire et le risque qu’elles encouraient en étant à la merci des jeunes garçons malintentionnés, devra beaucoup être réduit maintenant''.
Pour sa part, M. Max Giron, président de l’association PC Coup D’Pouce, partenaire principal de Cause Première dans ce projet intitulé ''Sene Dame'', indique que depuis cinq ans, lui et ses camarades travaillent pour concrétiser ce projet qui a coûté 50 000 euros.
Il assure que d'autres projets sont dans leurs perspectives.
''En plus de la fabrication de serviettes hygiéniques, les personnes qui souhaiteront venir se former non seulement pourront le faire ici, mais aussi elles pourront approfondir leur connaissance de l’hygiène menstruelle. Concernant les perspectives, il y a par exemple la fabrication de produits cosmétiques et la transformation de fruits et légumes sur ce même site afin de permettre une indépendance financière aux femmes sans oublier des alternatives et solutions locales''.

 

Mamadou Alpha Diallo (infos15.com)

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

24 - Mai - 2024

Plateforme “Jubbanti” : Vers une gouvernance plus participative et une justice plus accessible pour les Sénégalais

En prélude de la journée du Dialogue national du 28 mai, une plateforme citoyenne dénommée « JUBBANTI », qui signifie redresser, rectifier ou corriger en...

24 - Mai - 2024

Rebondissement : L’affaire Didier Badji et Fulbert Sambou relancée, Bah Diakhaté visé encore

La famille de Didier Badji ne lâche pas l’affaire. Moïse Badji, résidant en Allemagne, au nom de la famille et des proches de l’adjudant gendarme en service à...

24 - Mai - 2024

Criminalisation de l’homosexualité : le député de Yewwi Askan Wi, Abass Fall, prêt à voter la loi

Le débat sur l'homosexualité a pris de l'ampleur suite à la conférence conjointe de Ousmane Sonko et Jean-Luc Mélenchon à l’Université Cheikh...

24 - Mai - 2024

Trafic de cocaïne : troisième retour de parquet pour la bande à Abdoulaye Seck, ouverture d’une information judiciaire

  Libération, qui donne l’information, rapporte que «le parquet a décidé d’ouvrir une information judiciaire comme c’est le cas dans les...

23 - Mai - 2024

Réduction du coût d’Internet : Ousmane Sonko annonce des concertations en cours avec les parties prenantes

En Conseil des ministres ce mercredi, le Premier Ministre est revenu sur les priorités gouvernementales, notamment sur la baisse des prix. À cet égard, Ousmane Sonko a...