Veuves de combattants de Daesh tués en Libye : 5 sénégalaises et leurs 11 enfants rapatriés

28 - Mars - 2023

Confiées à la DIC, les femmes, traumatisées, ont été prises rn charge à l’hopital Principal puis déférées au Parquet hier, selon l’Obs.

Aissatou Ba, Fatoumata Cissokho, Abibatou Mbaye, Aissatou Faye Dia, Marième Diop et leurs enfants, tous mineurs, étaient emprisonnés en Libye depuis 2016 ; leurs époux, actifs sur Facebook en début 2016 avec des publications qui avaient défrayé la chronique, ont été tous tués. Selon Libération, Marième Diop, Aissatou Faye Dia et Abibatou Mbaye ont perdu 5 enfants lors des bombardements à Syrte.

Prises en charge par la DIC, après une mission de rapatriement, les 5 dames ont vu leurs enfants confiés par ordonnances à leurs oncles et grand-mères.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

29 - Février - 2024

Une pirogue de 317 transportant d'émigrants clandestins échoue à Saint-Louis : Plus de 27 morts enregistrés

Un record macabre. Une pirogue qui proviendrait de Joal (86km de Dakar) avec à son bord 317 personnes à son bord s’est échoué sur la plage de Ngokhou Mbath. Plus...

29 - Février - 2024

Date de la présidentielle de 2024 : les conclusions du dialogue remises au président Macky Sall le 4 mars

Ziguinchor est l’une des régions très éprouvée et affectée par les manifestations sociopolitiques qui ont secoué le pays entre mars 2021 et juin...

26 - Février - 2024

Ngagne Demba Touré contre-attaque : «Le procureur et le juge ont violé les…»

Placé sous mandat de dépôt pour des infractions criminelles, jeudi 22 février, Me Ngagne Demba Touré va saisir la Chambre d’accusation de la Cour...

23 - Février - 2024

EMPRISONNEMENT DE NGAGNE DEMBA TOURÉ : LE SYTJUST DÉNONCE UNE « VIOLATION GRAVE » DE LA « DIGNITÉ DES FONCTIONS DE GREFFIER »

Me Ngagne Demba Touré, greffier, a été placé ce jeudi sous mandat de dépôt par le Juge d’instruction du deuxième cabinet. Dans un...

22 - Février - 2024

Seydi Gassama sur l’existence de mineurs à Reubeuss : «Nous n’avons jamais été autorisés à visiter la prison»

La libération massive de détenus est plus une volonté de décrisper la tension politique. Les organisations de défense des droits de l’homme ne sont pas...