AFFAIRE PETROTIM : UN EFFROYABLE CRIME ECONOMIQUE COMMIS PAR LA BANDE DES 3

10 - Juin - 2019

Chaque jour qui passe apporte son lot de révélations et de rebondissements sur l'effroyable crime économique perpétré contre le SENEGAL par la bande des 3 (Aliou SALL, Aly Ngouille N’DIAYE et Macky SALL).

Comme dans le film culte du réalisateur italien SERGIO LEONE, « le bon, la brute et le truand » qui met en exergue trois bandits dont l’unique obsession tourne autour de l'argent, le rapport de l’Inspection Générale d’Etat N°94/2012, constitue une immense déflagration qui ébranle le régime en place, et éclabousse au premier chef, Macky SALL, dont la responsabilité est totale, pour avoir signé, les décrets d’approbation, en violation totale de la loi, passant outre, les recommandations de l’IGE, dont les termes sont extrêmement clairs. L’ordre de mission N°035/PR/CAB/IGE du 30 mai 2012, délivré aux inspecteurs d’Etat M. Gallo SAMB et M. Oumar SARR prouve que le rapport a été commandité par la Présidence de la République (porte l’empreinte de Macky SALL). Pour mémoire, Macky SALL a prêté serment devant le Conseil Constitutionnel le 02 avril 2012 (donc bien avant le 30 mai 2012) et avait donc toute latitude d’engager ou de ne pas engager la signature du Sénégal. La signature des décrets d’approbation des décrets par Macky Sall est hautement suspecte dans la mesure où l’IGE a clairement précisé que toute approbation serait improductive et ne générerait aucun gain pour l’Etat du Sénégal (page 43 du rapport). Par ailleurs, le libellé de la page 45 du rapport N°94/2012 de l’IGE ne laisse place à aucun doute :

Il est expressément demandé le retrait des permis octroyés à PETROTIM, en raison des irrégularités qui entachent la validité de la convention.

Pourquoi diantre Macky SALL a-t-il signé les décrets d’approbation ? Après la lecture des 46 pages du rapport de l’IGE N°94/2012, chaque sénégalais est atteint dans sa chair, victime d’un « vol d’Etat ». Les actes commis par la bande des 3 (les crimes économiques s’élèvent à des milliers de milliards de F CFA), sur fond de népotisme, de corruption et de concussion, dépassent l’entendement et hypothèquent sérieusement l’avenir des générations futures (des millions de sénégalais).

Au vu du rapport de l’IGE, ll s’agit désormais :

D’engager immédiatement des poursuites judiciaires à l’encontre d’Aliou SALL (il n’est plus possible de nier les faits et de s’enferrer dans un mensonge d’Etat par des conférences à n’en plus finir),

D’activer la Haute Cour de Justice pour des faits qui peuvent être qualifiés « de haute trahison » à l’encontre du Ministre de l’Intérieur ALY NGOUILLE NDIAYE dont la responsabilité pénale est confirmée, par le rapport de l’IGE, et de Macky SALL, signataire des décrets d’approbation qui ont engagé l’Etat du Sénégal, dans un gouffre économico- financier sans précédent et dans une trajectoire de pillage des deniers publics sur fond d’affairisme.

Seybani SOUGOU – E-mail : sougouparis@yahoo.fr

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

15 - Juin - 2019

Réaction du préfet de Dakar : «Il n’ya pas eu de manifestation à la place de la nation »

«Il n’ya pas eu de manifestation à la place de la nation. Toutes les dispositions sécuritaires ont prises pour empêcher la tenue d’une manifestation à...

15 - Juin - 2019

Rassemblement de la Plateforme “Aar li nu bokk” : toutes les personnes interpellées ont été libérées

Plusieurs personnes ont été arrêtées par les forces de l’ordre, hier vendredi à la Place de la Nation (ex-Obélisque). La police a...

15 - Juin - 2019

Le Commissaire Keïta « fouille » l’enquête de BBC

Le Commissaire Cheikhna Keïta se questionne sur l’affaire Petro-Tim, l’implication de Aliou Sall et les sommes « exorbitantes » révélées dans le...

15 - Juin - 2019

Aliou Sall dépose son recours sur la table du médiateur de la BBC

Accusé de corruption par la BBC, le jeune frère du chef de l’Etat, le nommé Aliou Sall, a déposé son recours sur la table du médiateur de la chaine...

15 - Juin - 2019

Attribution du contrat d’affermage à Suez : La Cour Suprême et l’Ofnac entrent en lice

L’attribution du contrat du contrat d’affermage à la société française Suez au détriment de la la Sénégalaise des eaux SDE a...