El Hadji Kassé et le rapport de l’IGE

11 - Juin - 2019

La toile s’enflamme depuis la diffusion de l’enquête de la Bbc sur l’affaire Pétro Tim. C’est à une rude guerre que se livrent sur les membres du pouvoir et les tenants de l’opposition. Le ministre en charge de la Communication de la présidence de la République, El Hamidou Kassé, continue de nier l’existence du rapport de l’Inspection Générale d’Etat(IGE) sur l’octroi des blocs Cayar offshore profond et Saint Louis offshore profond.

Il a écrit sur son compte Twitter que «le Rapport de l’IGE à propos du contrat de Petro-Tim, s’il existe, n’est pas le résultat d’une lettre de mission du président de la République qui ne l’a d’ailleurs pas reçu. Il est difficile de «déclassifier» ce qui n’existe pas légalement selon les procédures de l’IGE». A peine son twitte publié, le rapport de l’IGE est rendu public dans les réseaux sociaux. Il est bien mentionné dans le document que l’IGE a été saisie par le président de la République.

Restons avec le ministre en charge de la Communication de la présidence de la République qui n’a pas abdiqué malgré la publication du rapport. El hadjiHamidou Kassé revient pour préciser sa pensée.Il indique que «les rapports de l’IGE sont destinés au président de la République. Si le Président ne reçoit pas celui-ci en question, il ne peut avoir aucune existence légale même s’il circule dans les réseaux».

Avant de s’interroger sur l’auteur de la diffusion dudit rapport. Avec la saisine du procureur de la République, il pense que la justice le révélera. A propos du décret sur le partage des revenus du pétrole, il faut dire que sa signature est subordonnée à l’issue du dialogue. Pour donner chance aux concertations, Macky Sall va mettre en discussion le projet de décret devant Famara Ibrahima Sagna. Et c’est après approbation des forces vivement seulement que le chef de l’Etat va le signer.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

24 - Août - 2019

AMATH DANSOKHO : "SI JE MEURS, JE NE VOUDRAIS PAS D’HOMMAGE…"

Dans une interview prémonitoire accordée en 2010 au défunt quotidien Walf Grand Place, Amath Dansokho martelait des propos qui avaient valeur de testament : "Si je meurs, je...

23 - Août - 2019

Sen Café Actu de ce Vendredi 23 Août 2019 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une: Les pluies inondent plusieurs zones du Sénégal, 2 enfants emportés par les eaux à Bambilor; Contre la main mise de la génération du concret de...

23 - Août - 2019

RESSOURCES NATURELLES, APRÈS LA MENACE, LE MENSONGE ET LA MANIPULATION, AUTOUR DE LA PEUR

Le tableau en illustration de ce texte suivi d’explications, illustre la répartition injuste, au détriment des Sénégalais, des retombées de nos ressources...

23 - Août - 2019

NE FRAGILISONS PAS NOTRE POLICE NATIONALE ! (PAR ABDOUL AZIZ TALL)

Les événements malheureux survenus ces derniers jours dans les rapports entre des citoyens et des éléments de la police nationale, ont donné lieu à une...

22 - Août - 2019

ENQUÊTE JUDICIAIRE SUR LA VENTE DE LA NATIONALITÉ SÉNÉGALAISE À DES ÉTRANGERS : DES AVEUX EXPLOSIFS, LE PARQUET DRESSE UN RÉQUISITOIRE DE FEU.

Selon des informations de Libération, le parquet de Dakar a ouvert une information judiciaire pour association de malfaiteurs, contrefaçon des sceaux de l’Etat, faux et usage...