FRANCE : DES ACTEURS DE L’IMMIGRATION RECLAMENT LA LIBERATION DE BOUBACAR SEYE

18 - Janvier - 2021

En France, l’arrestation et la garde à vue de Boubacar Sèye passent mal auprès des acteurs de l’immigration. Ils réclament sa libération.
L’arrestation de Boubacar Séye, à l’aéroport Blaise Diagne et sa garde à vue à la Section de recherches de Colobane passent mal auprès de beaucoup d’acteurs de l’immigration. « L’arrestation de Boubacar Sèye est inopportune d’autant plus qu’elle porte atteinte au droit de chaque citoyen d’exprimer ses opinions sur les politiques publiques mises en œuvre par l’Etat au nom du peuple sénégalais. (…) L’arrestation de Boubacar Sèye est une forme d’intimidation pour le réduire au silence », a estimé Mamadou Dème, haut conseiller des collectivités territoriales et sociologue des migrations.
Même s’il ne partage par la méthode du président d’Horizon sans Frontières dans la défense des immigrés, Pape Sarr, le président de la Fédération internationale des Sénégalais de la Diaspora, demande, lui aussi, la libération de Boubacar Sèye. « Le Secrétaire Général que je suis sollicite le gouvernement et l'Etat du Sénégal afin qu'une issue heureuse soit apportée à cette affaire et que Boubacar SEYE puisse être libéré dans les meilleurs délais », a-t-il dit dans un communiqué.
« La fédération attire l'attention des Sénégalais, mouvements et associations de Sénégalais sur la nécessité de garder un principe d'éthique et de responsabilité en toute circonstance dans nos actions écrites ou verbales en direction du Sénégal et de nos pays d'accueil », a appelé Pape Sarr.
Le président d’Horizon sans frontières a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi, pour, dit-on, avoir déclaré que les fonds alloués au Sénégal par l’Union européenne dans la lutte l’émigration clandestine ont été détournés. Pour Mamadou Dème, l’Etat ne devrait pas judiciariser cette affaire, il lui aurait simplement suffit de démentir Boubacar Sèye en exhibant des preuves.
CSS

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

27 - Février - 2021

Affaire Adji SARR : le juge Mamadou SECK n’est ni indépendant, ni impartial

Dans l’affaire ADJI SARR, la procédure de levée d’immunité parlementaire d’Ousmane SONKO est viciée du début jusqu’à la fin. A-...

27 - Février - 2021

COVID-19 : 224 NOUVELLES INFECTIONS ENREGISTRÉES

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a signalé samedi 224 nouvelles infections au coronavirus et 8 décès liés à cette maladie au...

27 - Février - 2021

RIPOSTE CONTRE LE COVID : 21.641 PERSONNES DÉJÀ VACCINÉES

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale, par la voix de son porte-parole, annonce que 21.641 personnes ont été vaccinées contre le Covid-19 dans le...

27 - Février - 2021

L’ancien ministre Oumar Youm se justifie, après avoir décidé de ne pas se faire vacciner

Contrairement à beaucoup de personnalités, hommes politiques, députés et agents administratifs, l'ancien ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du...

27 - Février - 2021

REVUE DE PRESSE : DES QUOTIDIENS PEU SURPRIS PAR LA LEVÉE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE DE L’OPPOSANT OUSMANE SONKO

Les quotidiens reviennent très largement dans leur livraison du jour sur la levée de l’immunité parlementaire de l’opposant Ousmane Sonko et ses implications pour...