Guinée- La communauté peule demande la protection de l’Onu face aux tueries qu’ils subissent du régime de Alpha Condé

07 - Novembre - 2019

La communauté peule de la Guinée-Conakry a demandé, le mardi soir, à travers un communiqué remis à la presse, signé par Elhadj Ousmane Baldé, président de la Coordination Haali poular de Guinée, à l’Onu de les protéger contre les tueries du régime de Alpha Condé.
"Nous demandons la protection de l'Onu. Nous prenons à témoin la Communauté nationale et internationale sur le danger qui plane sur les Guinéens, particulièrement sur les habitants de Ratoma (une commune de Conakry à majorité peule) et demandons une protection à l’organisation des Nations-Unies’’ a lancé Elhadj Ousmane Baldé,
Pour rappel, plus d’une dizaine de personnes ont été tuées en Guinée et particulièrement à Conakry la capitale, lors des manifestations, appelées par le Front national pour défense de la constitution (FNDC) pour s’opposer à un troisième mandat de Alpha Condé. Et curieusement, toutes les personnes tuées sont des peuls et tous ont été tués dans un même endroit, c'est à dire dans trois quartiers de la capitale habités par les peuls, alors que les manifestations ont eu lieu dans l’ensemble du pays et toutes les ethnies du pays y prennent part. Plus grave, trois jeunes ont encore été tués le lundi à Conakry, à l’occasion de l’inhumation des personnes tuées lors des manifestations d’il y a deux semaines. Et jamais, le pouvoir de Conakry n’a diligenté une quelconque enquête pour identifier, arrêter et juger les auteurs de ces barbaries dont les images continuent à faire le tour du monde. Au total, plus d’une centaine de personnes, toutes peules ont été froidement abattues par les forces de l’ordre lors de manifestations de rues en Guinée, depuis que Alpha Condé est à la tête du pays, sans jamais qu’il y ait justice, mentionne t-on.
Aussi, le doyen des sages de cette Coordination a interpelé Alpha Condé sur cette barbarie sans précédent et l'impunité des criminels qui sont à l'origine de ces dernières. Toute chose qui selon lui, encourage la récidive.
‘’Monsieur le président, en tant premier magistrat de ce pays, garant de la sécurité des personnes et de leurs biens, vous voyez toutes ces exactions, tous ces massacres, et vous ne prenez aucune disposition pour les arrêter. Nous savons qu’on a plus aucun recours en Guinée. Cent vingt jeunes tués, aucune enquête n’est diligentée. C’est encourager les criminels à la récidive’’ s’est insurgé le doyen des sages peuls, avant d’appeler la communauté internationale à voir de près ce qui se passe en Guinée, autrement cette barbarie inqualifiable qui risque de plonger le pays dans un génocide comme ce fut le cas au Rwanda.
A signaler que beaucoup d’observateurs craignent de voir une rébellion naître en Guinée à cause de ce cumul de frustrations que subissent les peuls qui sont persécutés, traqués et assassinés sauvagement par le régime de Alpha Condé qui, apparemment, respire une haine viscérale contre cette communauté. Même les malinkés sur lesquels Condé veut s'adosser pour faire ses forfaits sont choqués par cette barbarie qui vise une seule ethnie, alors que c'est toute la Guinée qui est, aujourd'hui, debout pour dire non à un changement de constitution. Et dire que ce sont des peuls qui l’ont aidé à fonder le RPG, son parti politique, dans la clandestinité, du temps de Sékou Touré qui voulait sa mort….

Mamadou Alpha Diallo (infos15.com)

 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

04 - Juin - 2020

COVID-19 : 89 NOUVEAUX CAS TESTES POSITIFS AU CORONAVIRUS, 99 NOUVEAUX GUERIS ET 16 CAS GRAVES EN REANIMATION

Sur 1348 tests réalisés, 89 sont revenus positifs au coronavirus soit un taux de positivité de 6,6%. Il s’agit de 74 cas contacts suivis et 15 cas issus de la...

04 - Juin - 2020

TRANSPORTS INTERURBAINS : L'ETAT DESSERRE L'ETAU MAIS FIXE DE NOUVELLES REGLES

Les transports interurbains vont reprendre comme nous l'annoncions. Cependant, ce sera avec quelques changements concernant notamment les gares qui vont accueillir les voyageurs. Le ministre de...

04 - Juin - 2020

SECTION DE RECHERCHES : POURQUOI AMETH AÏDARA ETAIT CONVOQUE

Plusieurs versions ont circulé après la convocation, à la Section de Recherches, d'Ameth Aïdara. Selon les informations de Libération online, le "monsieur revue de...

04 - Juin - 2020

APRÈS LE CORONA-BUSINESS, LA CORONA-PSYCHOSE, LA CORONA-COMÉDIE MAINTENANT LA CORONA-DICTATURE (par Guy Marius Sagna)

Depuis plusieurs semaines nous alertons. Mais en vain. Notre pays est dans une situation d'émeutes populaires, d'insurrection populaire. Les populations découvrent petit à...

04 - Juin - 2020

DIDIER RAOULT : LE « MBAPPE DE LA RECHERCHE » MEDICALE EN FRANCE ?

Dans le contexte d'interdiction de l'utilisation de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l'hôpital en France par le gouvernement, l'infectiologue et professeur de microbiologie...