MALADIE CHEZ DES PÊCHEURS : « ON A SUSPECTÉ QUELQUE CHOSE DE TOXIQUE », (DIRECTRICE DE LA SANTÉ)

20 - Novembre - 2020

Les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale sont toujours à la recherche de la cause des pathologies décelées chez des pêcheurs sénégalaise depuis mardi dernier. Ce, pour lever cette notion de maladie mystérieuse, selon la Directrice générale de la santé, Docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye.

« Nous sommes dans un contexte Covid-19. Toutefois, les résultats de l’Institut Pasteur de Dakar ont établi qu'il n’y avait pas le virus », a-t-elle d’emblée déclaré, au cours d’une réunion tenue au ministère de la Santé et de l’Action sociale. Tout en poursuivant : « Jusqu’à ce matin du jeudi 12 novembre vers 12, nous n’avons pas de virus spécifiques qui pouvaient donner des bactéries ou parasites causant cette apparition de lésions dermatologiques chez les malades. Nous pensons que d’ici demain, on aura autre chose ».

En outre, Dr Ndiaye de soutenir que la spécificité d’un autre déterminé qui est la mer et l’interrogatoire qu’on a eu au niveau des pêcheurs leur ont permis d’avoir une piste. «On a suspecté quelque chose de toxique », a-t-elle déclaré.

« Le Centre anti-poison a commencé ses investigations »

La Directrice générale de la Santé a ainsi précisé : « Heureusement, dès le mardi, nous avions le Professeur Amadou Fall qui est le responsable du Centre anti-poison. Il a commencé les investigations. Puisque quand, c’est toxique, c’est-qu’on a l’apparition brutale de la maladie dès qu’ils (les pêcheurs) ont été en contact avec l’eau de la mer. Toutefois, on le saura dans un délai de 8 à 48 heures ».

Actuellement, dit-elle, « nous allons les suivre pour qu’il n’y ait pas de gravité parce que pour le moment ils ont des lésions mais ils ont peut-être d’autres tares comme le diabète, l’hypertension, etc. Nous avons un renfort en médecins, en sapeurs-pompiers aussi et tous ceux qui cherchaient la toxicité en mer et qui ont aidé le gouverneur de Dakar à évacuer dans la nuit même du mardi tous les patients ».

Le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr a reçu, ce jeudi 12 novembre, son collègue de l'Environnement et celui des Pêches en présence du Gouverneur de Dakar pour faire le point sur la maladie, le nombre de cas, la prise en charge, l'état des investigations, une harmonisation dans la riposte pour plus d'efficacité. Parmi les mesures prises, laisser au Gouverneur le lead, l'interdiction d'aller en mer pour plusieurs jours, le renforcement du dispositif médical autour des districts et la poursuite des investigations.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

30 - Novembre - 2020

Producteur passé à tabac en France : quatre policiers mis en examen, deux placés en détention provisoire

Trois policiers, déférés pour les violences sur Michel Zecler, cet homme noir passé à tabac par des policiers à Paris le 21 novembre, ont...

30 - Novembre - 2020

1 milliard en faux billets saisis, une célébrité arrêtée

La police de la Médina a mis la main sur un (1) milliard en faux billets. Une dizaine de personnes, dont une célébrité (le nom n'a pas été...

30 - Novembre - 2020

Darou Mousty : Un enfant de 4 ans découpé en morceaux par…

Horreur à Darou Mousty. Pour se venger de son oncle qui l'avait fait arrêter, O. Bâ, 28 ans, récemment élargi de prison, s'est vengé sur le fils de ce...

30 - Novembre - 2020

Conseil de discipline de la magistrature : Jour de vérité pour le juge Téliko

Le juge Souleymane Téliko sera jugé aujourd'hui 30 novembre par le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature sur les manquements supposés dans...

30 - Novembre - 2020

COVID-19 : LE NOMBRE DES NOUVELLES INFECTIONS FLÉCHIT À 14 CAS

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a annoncé lundi 14 nouvelles contaminations au coronavirus (Covid-19) enregistrées au cours des dernières...