Me Assane Dioma Ndiaye: « Le dossier Fallou Sène est au point mort »

15 - Mai - 2019

Me Assane Dioma Ndiaye, l’avocat de la famille de l’étudiant Fallou Sène a affirmé dans Rfm Matin que le dossier tué par balle l’année dernière est au point mort. « S’il s’agissait d’un véhicule, on aurait dit que le dossier est au point mort » regrette l’avocat qui dit combattre l’impunité sous toutes ses formes.

A son avis, il n’est pas normal que des Sénégalais qui n’obtiennent pas justice dans leur pays se tournent vers la Cedeao, puisque cela doit être l’exception et non un principe. L’exécutif tord le bras à la justice. Nous faisons appel aux autorités pour qu’elles se ressaisissent afin de mettre au même pied d’égalité les citoyens », dit-il.

L’avocat du barreau de Dakar estime que l’impunité est un cancer qu’il faut combattre. « L’action pénale est indisponible. Cela n’empêche pas que la justice soit faite dans cette affaire. Les autorités pensent que l’argent peut tout régler. Alors que cela n’a aucun impact sur la justice qui doit être rendue. Aujourd’hui, c’est le tribunal militaire qui doit juger de cette affaire et ce sont les autorités qui avaient désigné le coupable », plaide Me Assane Dioma Ndiaye.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités

24 - Août - 2019

AMATH DANSOKHO : "SI JE MEURS, JE NE VOUDRAIS PAS D’HOMMAGE…"

Dans une interview prémonitoire accordée en 2010 au défunt quotidien Walf Grand Place, Amath Dansokho martelait des propos qui avaient valeur de testament : "Si je meurs, je...

23 - Août - 2019

Sen Café Actu de ce Vendredi 23 Août 2019 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une: Les pluies inondent plusieurs zones du Sénégal, 2 enfants emportés par les eaux à Bambilor; Contre la main mise de la génération du concret de...

23 - Août - 2019

RESSOURCES NATURELLES, APRÈS LA MENACE, LE MENSONGE ET LA MANIPULATION, AUTOUR DE LA PEUR

Le tableau en illustration de ce texte suivi d’explications, illustre la répartition injuste, au détriment des Sénégalais, des retombées de nos ressources...

23 - Août - 2019

NE FRAGILISONS PAS NOTRE POLICE NATIONALE ! (PAR ABDOUL AZIZ TALL)

Les événements malheureux survenus ces derniers jours dans les rapports entre des citoyens et des éléments de la police nationale, ont donné lieu à une...

22 - Août - 2019

ENQUÊTE JUDICIAIRE SUR LA VENTE DE LA NATIONALITÉ SÉNÉGALAISE À DES ÉTRANGERS : DES AVEUX EXPLOSIFS, LE PARQUET DRESSE UN RÉQUISITOIRE DE FEU.

Selon des informations de Libération, le parquet de Dakar a ouvert une information judiciaire pour association de malfaiteurs, contrefaçon des sceaux de l’Etat, faux et usage...