MBOUR : SALEH CHARGE YEWI ASKAN WI ET SE PRONONCE SUR LE TROISIEME MANDAT DE MACKY SALL

25 - Octobre - 2021

La coalition Yewi Askan Wi est-elle l’adversaire à abattre ? La question fait sens si l’on se fie au propos tenu par le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Mahmouth Saleh, lors d’un meeting à Mbour.
Selon lui, “Il faut enterrer une certaine opposition, mais pas toute l’opposition. Parce que le Sénégal a besoin comme nous d’une opposition républicaine. Qui respecte les institutions, qui respecte la physionomie de la société sénégalaise.
Cette opposition est incarnée par Wallu contrairement à Yewi Askan Wi, une opposition nihiliste, anti institutionnelle qui veut casser l’harmonie de la population sénégalaise, sa structuration. Qui ne reconnaît pas ce que nous reconnaissons comme autorités religieuses, qui a incarné l’orthodoxie musulmane », a-t-il tranché.
Saleh sur le troisième mandat
Lors de la même rencontre politique, M. Saleh a invité ses camarades à mouiller le maillot pour sortir victorieux des prochaines élections locales estimant que ces dernières n’ont de locales que de nom. Autrement dit, explique-t-il, « les élections locales à venir, ne seront locales que de nom. C'est des élections politiques, c'est des élections nationales. Peu importe, la personne qui incarne notre liste. Elle n'est pas déterminante. C'est l'enjeu politique contenu dans les élections qui est déterminant, a-t-il dit cité par Igfm.
Les résultats seront déterminants pour les élections législatives qui se tiendront cinq mois après. Nos résultats vont trancher le débat sur la candidature de Macky Sall à la présidentielle de 2024. Si on perd ces élections ce n'est pas la peine de continuer. Mieux vaut rendre le tablier. Ces élections vont déterminer notre avenir politique en 2024" a-t-il argumenté donnant levant ainsi un coin du voile sur le fait que Macky nourrit toujours l’ambition de se présenter à la résidentielle de 2024.
Lamine SOW

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle

Autres actualités


17 - Janvier - 2022

La Cedeao dit rester "disponible" pour accompagner le Mali pour le retour à l’ordre constitutionnel

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) dit rester disponible pour accompagner le Mali pour le retour à l’ordre constitutionnel...

17 - Janvier - 2022

KEUR-MASSAR : ’’LE RETRAIT DES CARTES SE DÉROULE NORMALEMENT’’ (CEDA)

Le retrait des cartes d’électeur se déroule normalement ’’malgré les lenteurs’’ à Keur Massar, a confié le vice-président de...

17 - Janvier - 2022

GUINEE : ALPHA CONDE A QUITTE CONAKRY A DESTINATION DE DUBAI

L’ancien président guinéen Alpha Condé a quitté la Guinée lundi pour se rendre à Dubai aux Emirats arabes unis, ont rapporté les...

16 - Janvier - 2022

A YEUMBEUL-SUD, HOTT ET GAYE MISENT SUR LE PORTE-À-PORTE POUR SÉDUIRE LES ÉLECTEURS

Amadou Hott, candidat de Benno Bokk Yaakaar (BBY, mouvance présidentielle) à la mairie de Yeumbeul Sud et son principal adversaire de la coalition Yewi Askan Wi, Bara Guèye,...